Actes des apôtres

J’ai consacré mon premier livre, ô Théophile, à tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le commencement 2 jusqu’au jour où, après avoir donné ses instructions aux apôtres qu’il avait choisis sous l’action de l’Esprit Saint, il fut enlevé au ciel. 3 C’est encore à eux qu’avec de nombreuses preuves il s’était présenté vivant après sa passion; pendant 40 jours, il leur était apparu et les avait entretenus du Royaume de Dieu.

Dernières paroles de Jéus avec ses disciples

4 Alors, au cours d’un repas qu’il partageait avec eux, il leur enjoignit de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’y attendre ce que le Père avait promis, “ce que, dit-il, vous avez entendu de ma bouche: 5 Jean, lui, a baptisé avec de l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés sous peu de jours.


” 6 Etant donc réunis, ils l’interrogeaient ainsi: “Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas restaurer la royauté en Israël?” 7 Il leur répondit: “Il ne vous appartient pas de connaître les temps et moments que le Père a fixés de sa seule autorité. 8 Mais vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.”

L’ascension de Jésus

9 A ces mots, sous leurs regards, il s’éleva, et une nuée le déroba à leurs yeux. 10 Et comme ils étaient là, les yeux fixés au ciel pendant qu’il s’en allait, voici que deux hommes vêtus de blanc se trouvèrent à leurs côtés; 11 ils leur dirent: Hommes” de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel? Celui qui vous a été enlevé, ce même Jésus, viendra comme cela, de la même manière dont vous l’avez vu s’en aller vers le ciel.”

Les disciples dans la chambre haute

12 Alors, du mont des Oliviers, ils s’en retournèrent à Jérusalem; la distance n’est pas grande: celle d’un chemin de sabbat. 13 Rentrés en ville, ils montèrent à la chambre haute où ils se tenaient habituellement. C’étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée et Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. 14 Tous, d’un même coeur, étaient assidus à la prière avec quelques femmes, dont Marie mère de Jésus, et avec ses frères.

Election de Matthias

15 En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, — ils étaient réunis au nombre d’environ 120 personnes, —  et il dit: 16 “Frères, il fallait que s’accomplît l’Ecriture où, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait parlé d’avance de Judas, qui s’est fait le guide de ceux qui ont arrêté Jésus. 17 Il avait rang parmi nous et s’était vu attribuer une part dans notre ministère. 18 Et voilà que, s’étant acquis un domaine avec le salaire de son forfait, cet homme est tombé la tête la première et a éclaté par le milieu, et toutes ses entrailles se sont répandues. 19 La chose fut si connue de tous les habitants de Jérusalem que ce domaine fut appelé dans leur langue Hakeldama, c’est-à-dire “Domaine du Sang.” 20 Or il est écrit au Livre des Psaumes:
Que son enclos devienne désert
et qu’il ne se trouve personne pour y habiter.
“Et encore:
Qu’un autre reçoive sa charge. 21 “Il faut donc que, de ces hommes qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu au milieu de nous, 22 en commençant au baptême de Jean jusqu’au jour où il nous fut enlevé, il y en ait un qui devienne avec nous témoin de sa résurrection.” 23 On en présenta deux, Joseph dit Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. 24 Alors ils firent cette prière: “Toi, Seigneur, qui connais le coeur de tous les hommes, montre-nous lequel de ces deux tu as choisi 25 pour occuper, dans le ministère de l’apostolat, la place qu’a délaissée Judas pour s’en aller à sa place à lui.” 26 Alors on tira au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut mis au nombre des douze apôtres.

La Pentecôte

2  1 Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, 2 quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d’un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. 3 Ils virent apparaître des langues qu’on eût dites de feu; elles se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. 4 Tous furent alors remplis de l’Esprit Saint et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.
5 Or il y avait, demeurant à Jérusalem, des hommes dévots de toutes les nations qui sont sous le ciel. 6 Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue: chacun les entendait parler en son propre idiome. 7 Ils étaient stupéfaits, et, tout étonnés, ils disaient: “Ces hommes qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens? 8 Comment se fait-il alors que chacun de nous les entende dans son propre idiome maternel? 9 Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et d’Asie, 10 de Phrygie et de Pamphylie, d’Egypte et de cette partie de la Libye qui est proche de Cyrène, Romains en résidence, 11 tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons publier dans notre langue les merveilles de Dieu!” 12 Tous étaient stupéfaits et se disaient, perplexes, l’un à l’autre: “Que peut bien être cela?” 13 D’autres encore disaient en se moquant: “Ils sont pleins de vin doux!”

DE L’ENTREE EN SCENE DE PIERRE A L’ENVOI EN MISSION DE PAUL

1. A Jérusalem. Premières controverses avec les juifs

Premier discours de Pierre

14 Pierre alors, debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots: “Hommes de Judée et vous tous qui résidez à Jérusalem, apprenez ceci, prêtez l’oreille à mes paroles. 15 Non, ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez; ce n’est d’ailleurs que la troisième heure du jour. 16 Mais c’est bien ce qu’a dit le prophète: 17 Il se fera dans les derniers jours, dit le Seigneur,
que je répandrai de mon Esprit sur toute chair.
Alors vos fils et vos filles prophétiseront,
vos jeunes gens auront des visions
et vos vieillards des songes. 18 Et moi, sur mes serviteurs et sur mes servantes
je répandrai de mon Esprit. 19 Et je ferai paraître des prodiges là-haut dans le ciel
et des signes ici-bas sur la terre. 20 Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang,
avant que vienne le Jour du Seigneur, ce grand Jour. 21 Et quiconque alors invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. 22 “Hommes d’Israël, écoutez ces paroles. Jésus le Nazôréen, cet homme que Dieu a accrédité auprès de vous par les miracles, prodiges et signes qu’il a opérés par lui au milieu de vous, ainsi que vous le savez vous-mêmes, 23 cet homme qui avait été livré selon le dessein bien arrêté et la prescience de Dieu, vous l’avez pris et fait mourir en le clouant à la croix par la main des impies, 24 mais Dieu l’a ressuscité, le délivrant des affres de l’Hadès. Aussi bien n’était-il pas possible qu’il fût retenu en son pouvoir; 25 car David dit à son sujet:
Je voyais sans cesse le Seigneur devant moi,
car il est à ma droite, pour que je ne vacille pas. 26 Aussi mon coeur s’est-il réjoui
et ma langue a-t-elle jubilé;
ma chair elle-même reposera dans l’espérance 27 que tu n’abandonneras pas mon âme à l’Hadès
et ne laisseras pas ton Saint voir la corruption. 28 Tu m’as fait connaître des chemins de vie,
tu me rempliras de joie en ta présence. 29 “Frères, il est permis de vous le dire en toute assurance: le patriarche David est mort et a été enseveli, et son tombeau est encore aujourd’hui parmi nous. 30 Mais comme il était prophète et savait que Dieu lui avait juré par serment de faire asseoir sur son trône un descendant de son sang, 31 il a vu d’avance et annoncé la résurrection du Christ qui, en effet, n’a pas été abandonné à l’Hadès, et dont la chair n’a pas vu la corruption: 32 Dieu l’a ressuscité, ce Jésus; nous en sommes tous témoins. 33 Et maintenant, exalté par la droite de Dieu, il a reçu du Père l’Esprit Saint, objet de la promesse, et l’a répandu. C’est là ce que vous voyez et entendez. 34 Car David, lui, n’est pas monté aux cieux; or il dit lui-même:
Le Seigneur a dit à mon Seigneur:
Siège à ma droite, 35 jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis
un escabeau pour tes pieds. 36 “Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude: Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous, vous avez crucifié.”
37 D’entendre cela, ils eurent le coeur transpercé, et ils dirent à Pierre et aux apôtres: “Frères, que devons-nous faire?” 38 Pierre leur répondit: “Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit. 39 Car c’est pour vous qu’est la promesse, ainsi que pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.” 40 Par beaucoup d’autres paroles encore, il les adjurait et les exhortait: “Sauvez-vous, disait-il, de cette génération dévoyée.” 41 Eux donc, accueillant sa parole, se firent baptiser. Il s’adjoignit ce jour-là environ 3.000 âmes.

Présentation idyllique de l’Eglise primitive

42 Ils se montraient assidus à l’enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. 43 La crainte s’emparait de tous les esprits: nombreux étaient les prodiges et signes accomplis par les apôtres. 44 Tous les croyants ensemble mettaient tout en commun; 45 ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et en partageaient le prix entre tous selon les besoins de chacun. 46 Jour après jour, d’un seul coeur, ils fréquentaient assidûment le Temple et rompaient le pain dans leurs maisons, prenant leur nourriture avec allégresse et simplicité de coeur. 47 Ils louaient Dieu et avaient la faveur de tout le peuple. Et chaque jour, le Seigneur adjoignait à la communauté ceux qui seraient sauvés.

Le boiteux de la Belle Porte

3  1 Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de la neuvième heure. 2 Or on apportait un impotent de naissance qu’on déposait tous les jours à la porte du Temple appelée la Belle, pour demander l’aumône à ceux qui y entraient. 3 Voyant Pierre et Jean sur le point de pénétrer dans le Temple, il leur demanda l’aumône. 4 Alors Pierre fixa les yeux sur lui, ainsi que Jean, et dit: “Regarde-nous.” 5 Il tenait son regard attaché sur eux, s’attendant à en recevoir quelque chose. 6 Mais Pierre dit: “De l’argent et de l’or, je n’en ai pas, mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus Christ le Nazôréen, marche!” 7 Et le saisissant par la main droite, il le releva. A l’instant ses pieds et ses chevilles s’affermirent; 8 d’un bond il fut debout, et le voilà qui marchait. Il entra avec eux dans le Temple, marchant, gambadant et louant Dieu. 9 Tout le peuple le vit marcher et louer Dieu; 10 on le reconnaissait: c’était bien lui qui demandait l’aumône, assis à la Belle Porte du Temple. Et l’on fut rempli d’effroi et de stupeur au sujet de ce qui lui était arrivé. 11 Comme il ne lâchait pas Pierre et Jean, tous, hors d’eux-mêmes, accoururent vers eux au portique dit de Salomon.

Deuxième discours de Pierre

12 A cette vue, Pierre s’adressa au peuple: “Hommes d’Israël, pourquoi vous étonner de cela? Qu’avez-vous à nous regarder, comme si c’était par notre propre puissance ou grâce à notre piété que nous avons fait marcher cet homme? 13 Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères a glorifié son serviteur Jésus que vous, vous avez livré et que vous avez renié devant Pilate, alors qu’il était décidé à le relâcher. 14 Mais vous, vous avez chargé le Saint et le juste; vous avez réclamé la grâce d’un assassin, 15 tandis que vous faisiez mourir le prince de la vie. Dieu l’a ressuscité des morts: nous en sommes témoins. 16 Et par la foi en son nom, à cet homme que vous voyez et connaissez, ce nom même a rendu la force, et c’est la foi en lui qui, devant vous tous, l’a rétabli en pleine santé. 17 “Cependant, frères, je sais que c’est par ignorance que vous avez agi, ainsi d’ailleurs que vos chefs. 18 Dieu, lui, a ainsi accompli ce qu’il avait annoncé d’avance par la bouche de tous les prophètes, que son Christ souffrirait. 19 Repentez-vous donc et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés, 20 et qu’ainsi le Seigneur fasse venir le temps du répit. Il enverra alors le Christ qui vous a été destiné, Jésus, 21 celui que le ciel doit garder jusqu’aux temps de la restauration universelle dont Dieu a parlé par la bouche de ses saints prophètes. 22 Moïse, d’abord, a dit: Le Seigneur Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète semblable à moi; vous l’écouterez en tout ce qu’il vous dira. 23 Quiconque n’écoutera pas ce prophète sera exterminé du sein du peuple. 24 Tous les prophètes, ensuite, qui ont parlé depuis Samuel et ses successeurs, ont pareillement annoncé ces jours-ci. 25 “Vous êtes, vous, les fils des prophètes et de l’alliance que Dieu a conclue avec nos pères quand il a dit à Abraham: Et en ta postérité seront bénies toutes les familles de la terre. 26 C’est pour vous d’abord que Dieu a ressuscité son Serviteur et l’a envoyé vous bénir, du moment que chacun de vous se détourne de ses perversités.”

Arrestation de Pierre et de Jean

4  1 Ils parlaient encore au peuple quand survinrent les prêtres, le commandant du Temple et les Sadducéens, 2 contrariés de les voir enseigner le peuple et annoncer en la personne de Jésus la résurrection des morts. 3 Ils mirent la main sur eux et les emprisonnèrent jusqu’au lendemain, car déjà le soir tombait. 4 Cependant beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole embrassèrent la foi, et le nombre des fidèles, en ne comptant que les hommes, fut d’environ 5.000.
5 Le lendemain les chefs des Juifs, les anciens et les scribes se rassemblèrent à Jérusalem. 6 Il y avait là Anne le grand prêtre, Caïphe, Jonathan, Alexandre et tous les membres des familles pontificales. 7 Ils firent comparaître les apôtres et se mirent à les questionner: “Par quel pouvoir ou par quel nom avez-vous fait cela, vous autres?” 8 Alors Pierre, rempli de l’Esprit Saint, leur dit: “Chefs du peuple et anciens, 9 puisqu’aujourd’hui nous avons à répondre en justice du bien fait à un infirme et du moyen par lequel il a été guéri, 10 sachez-le bien, vous tous, ainsi que tout le peuple d’Israël: c’est par le nom de Jésus Christ le Nazôréen, celui que vous, vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c’est par son nom et par nul autre que cet homme se présente guéri devant vous. 11 C’est lui la pierre que vous, les bâtisseurs, avez dédaignée, et qui est devenue la pierre d’angle. 12 Car il n’y a pas sous le ciel d’autre nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés.” 13 Considérant l’assurance de Pierre et de Jean et se rendant compte que c’étaient des gens sans instruction ni culture, les sanhédrites étaient dans l’étonnement. Ils reconnaissaient bien en eux ceux qui étaient avec Jésus; 14 en même temps ils voyaient, debout auprès d’eux, l’homme qui avait été guéri; aussi n’avaient-ils rien à répliquer.
15 Ils les firent alors sortir du Sanhédrin et se mirent à délibérer entre eux. 16 Ils disaient: “Qu’allons-nous faire à ces gens-là? Qu’un signe notoire ait été opéré par eux, c’est trop clair pour tous les habitants de Jérusalem, et nous ne pouvons le nier. 17 Mais pour que cela ne se répande pas davantage dans le peuple, empêchons-les par des menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là.” 18 Ils les rappelèrent donc et leur défendirent de souffler mot et d’enseigner au nom de Jésus. 19 Mais Pierre et Jean de leur rétorquer: “S’il est juste aux yeux de Dieu de vous obéir plutôt qu’à Dieu, à vous d’en juger. 20 Nous ne pouvons pas, quant à nous, ne pas publier ce que nous avons vu et entendu.” 21 Cependant, après de nouvelles menaces, ils les relâchèrent, ne voyant pas comment les punir, à cause du peuple: car tout le monde glorifiait Dieu de ce qui s’était passé. 22 L’homme guéri miraculeusement avait en effet plus de 40 ans.

Prière des fidèles après la délivrance des apôtres

23 Une fois relâchés, ils se rendirent auprès des leurs et rapportèrent tout ce que les grands prêtres et les anciens leur avaient dit. 24 A ce récit, d’un seul élan, ils élevèrent la voix vers Dieu et dirent: “Maître, c’est toi qui as fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve; 25 c’est toi qui as dit par l’Esprit Saint et par la bouche de notre père David, ton serviteur:
Pourquoi cette arrogance chez les nations,
ces vains projets chez les peuples? 26 Les rois de la terre se sont mis en campagne
et les magistrats se sont rassemblés de concert
contre le Seigneur et contre son Oint. 27 Oui vraiment, ils se sont rassemblés dans cette ville contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate avec les nations païennes et les peuples d’Israël, 28 pour accomplir tout ce que, dans ta puissance et ta sagesse, tu avais déterminé par avance. 29 A présent donc, Seigneur, considère leurs menaces et, afin de permettre à tes serviteurs d’annoncer ta parole en toute assurance, 30 étends la main pour opérer des guérisons, signes et prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus.” 31 Tandis qu’ils priaient, l’endroit où ils se trouvaient réunis trembla; tous furent alors remplis du Saint Esprit et se mirent à annoncer la parole de Dieu avec assurance.

Deuxième présentation idyllique de l’Eglise primitive

32 La multitude des croyants n’avait qu’un coeur et qu’une âme. Nul ne disait sien ce qui lui appartenait, mais entre eux tout était commun. 33 Avec beaucoup de puissance, les apôtres rendaient témoignage à la résurrection du Seigneur Jésus, et ils jouissaient tous d’une grande faveur. 34 Aussi parmi eux nul n’était dans le besoin; car tous ceux qui possédaient des terres ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de la vente 35 et le déposaient aux pieds des apôtres. On distribuait alors à chacun suivant ses besoins. 36 Joseph, surnommé par les apôtres Barnabé (ce qui veut dire fils d’encouragement), lévite originaire de Chypre, 37 possédait un champ; il le vendit, apporta l’argent et le déposa aux pieds des apôtres.

Saphira et Ananias

5  1 Un certain Ananie, d’accord avec Saphire sa femme, vendit une propriété; 2 il détourna une partie du prix, de connivence avec sa femme, et apportant le reste, il le déposa aux pieds des apôtres. 3 “Ananie, lui dit alors Pierre, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, que tu mentes à l’Esprit Saint et détournes une partie du prix du champ? 4 Quand tu avais ton bien, n’étais-tu pas libre de le garder, et quand tu l’as vendu, ne pouvais-tu disposer du prix à ton gré? Comment donc cette décision a-t-elle pu naître dans ton coeur? Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.” 5 En entendant ces paroles, Ananie tomba et expira. Une grande crainte s’empara alors de tous ceux qui l’apprirent. 6 Les jeunes gens vinrent envelopper le corps et l’emportèrent pour l’enterrer. 7 Au bout d’un intervalle d’environ trois heures, sa femme, qui ne savait pas ce qui était arrivé, entra. 8 Pierre l’interpella: “Dis-moi, le champ que vous avez vendu, c’était tant?” Elle dit: “Oui, tant.” 9 Alors Pierre: “Comment donc avez-vous pu vous concerter pour mettre l’Esprit du Seigneur à l’épreuve? Eh bien! voici à la porte les pas de ceux qui ont enterré ton mari: ils vont aussi t’emporter.” 10 A l’instant même elle tomba à ses pieds et expira. Les jeunes gens qui entraient la trouvèrent morte; ils l’emportèrent et l’enterrèrent auprès de son mari. 11 Une grande crainte s’empara alors de l’Eglise entière et de tous ceux qui apprirent ces choses.

Miracles opérés par les apôtres

12 Par les mains des apôtres il se faisait de nombreux signes et prodiges parmi le peuple…
Ils se tenaient tous d’un commun accord sous le portique
de Salomon, 13 et personne d’autre n’osait se joindre à eux, mais le peuple célébrait leurs louanges. 14 Des croyants de plus en plus nombreux s’adjoignaient au Seigneur, une multitude d’hommes et de femmes… 15 à tel point qu’on allait jusqu’à transporter les malades dans les rues et les déposer là sur des lits et des grabats, afin que tout au moins l’ombre de Pierre, à son passage, couvrît l’un d’eux. 16 La multitude accourait même des villes voisines de Jérusalem, apportant des malades et des gens possédés par des esprits impurs et tous étaient guéris.

Deuxième arrestation des apôtres

17 Alors intervint le grand prêtre, avec tous ceux de son entourage, le parti des Sadducéens. Pleins d’animosité, 18 ils mirent la main sur les apôtres et les jetèrent dans la prison publique. 19 Mais pendant la nuit l’Ange du Seigneur ouvrit les portes de la prison et, après les avoir conduits dehors, leur dit: 20 “Allez annoncer hardiment au peuple dans le Temple tout ce qui concerne cette Vie-là.” 21 Dociles à ces paroles, ils entrèrent au Temple dès le point du jour et se mirent à enseigner.
Cependant le grand prêtre arriva avec ceux de son
entourage. On convoqua le Sanhédrin et tout le
Sénat des Israélites et on fit chercher les
apôtres à la prison. 22 Mais les satellites, rendus sur place, ne les trouvèrent pas dans la prison. Ils revinrent donc annoncer: 23 “Nous avons trouvé la prison soigneusement fermée et les gardes en faction aux portes. Mais quand nous avons ouvert, nous n’avons trouvé personne à l’intérieur.” 24 A cette nouvelle, le commandant du Temple et les grands prêtres, tout perplexes à leur sujet, se demandaient ce que cela pouvait bien signifier. 25 Survint alors quelqu’un qui leur annonça: “Les hommes que vous avez mis en prison, les voilà qui se tiennent dans le Temple et enseignent le peuple.”
26 Alors le commandant du Temple partit avec ses hommes et ramena les apôtres, mais sans violence, car ils craignaient le peuple, qui aurait pu les lapider. 27 Les ayant donc amenés, ils les firent comparaître devant le Sanhédrin. Le grand prêtre les interrogea: 28 “Nous vous avions formellement interdit d’enseigner en ce nom-là. Or voici que vous avez rempli Jérusalem de votre doctrine! Vous voulez ainsi faire retomber sur nous le sang de cet homme-là!” 29 Pierre répondit alors, avec les apôtres: “Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. 30 Le Dieu de nos pères a ressuscité ce Jésus que vous, vous aviez fait mourir en le suspendant au gibet. 31 C’est lui que Dieu a exalté par sa droite, le faisant Chef et Sauveur, afin d’accorder par lui à Israël la repentance et la rémission des péchés. 32 Nous sommes témoins de ces choses, nous et l’Esprit Saint que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.” 33 En entendant cela, ils frémissaient de rage et projetaient de les faire mourir. 34 Alors un Pharisien nommé Gamaliel se leva au milieu du Sanhédrin; c’était un docteur de la Loi respecté de tout le peuple. Il donna l’ordre de faire sortir ces hommes un instant. 35 Puis il dit aux sanhédrites: “Hommes d’Israël, prenez bien garde à ce que vous allez faire à l’égard de ces gens-là. 36 Il y a quelque temps déjà se leva Theudas, qui se disait quelqu’un et qui rallia environ 400 hommes. Il fut tué, et tous ceux qui l’avaient suivi se débandèrent, et il n’en resta rien. 37 Après lui, à l’époque du recensement, se leva Judas le Galiléen, qui entraîna du monde à sa suite; il périt, lui aussi, et ceux qui l’avaient suivi furent dispersés. 38 A présent donc, je vous le dis, ne vous occupez pas de ces gens-là, laissez-les. Car si leur propos ou leur oeuvre vient des hommes, elle se détruira d’elle-même; 39 mais si vraiment elle vient de Dieu, vous n’arriverez pas à les détruire. Ne risquez pas de vous trouver en guerre contre Dieu.” On adopta son avis. 40 Ils rappelèrent alors les apôtres. Après les avoir fait battre de verges, ils leur interdirent de parler au nom de Jésus, puis les relâchèrent. 41 Pour eux, ils s’en allèrent du Sanhédrin, tout joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le Nom. 42 Et chaque jour, au Temple et dans les maisons, ils ne cessaient d’enseigner et d’annoncer la Bonne Nouvelle du Christ Jésus.

2. A Jérusalem. Premier conflit grave avec le judaïsme

Institution des diacres

6  1 En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, il y eut des murmures chez les Hellénistes contre les Hébreux. Dans le service quotidien, disaient-ils, on négligeait leurs veuves. 2 Les Douze convoquèrent alors l’assemblée des disciples et leur dirent: “Il ne sied pas que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. 3 Cherchez plutôt parmi vous, frères, sept hommes de bonne réputation, remplis de l’Esprit et de sagesse, et nous les préposerons à cet office; 4 quant à nous, nous resterons assidus à la prière et au service de la parole.” 5 La proposition plut à toute l’assemblée, et l’on choisit Etienne, homme rempli de foi et de l’Esprit Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, prosélyte d’Antioche. 6 On les présenta aux apôtres et, après avoir prié, ils leur imposèrent les mains. 7 Et la parole du Seigneur croissait; le nombre des disciples augmentait considérablement à Jérusalem, et une multitude de prêtres obéissaient à la foi.

Etienne devant le Sanhédrin

8 Etienne, rempli de grâce et de puissance, opérait de grands prodiges et signes parmi le peuple. 9 Alors intervinrent des gens de la synagogue dite des Affranchis, des Cyrénéens, des Alexandrins et d’autres de Cilicie et d’Asie. Ils se mirent à discuter avec Etienne, 10 mais ils n’étaient pas de force à tenir tête à la sagesse et à l’Esprit qui le faisaient parler. 11 Ils soudoyèrent alors des hommes pour dire: “Nous l’avons entendu prononcer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu.” 12 Ils ameutèrent ainsi le peuple, les anciens et les scribes, puis, survenant à l’improviste, ils s’emparèrent de lui et l’emmenèrent devant le Sanhédrin. 13 Là ils produisirent des faux témoins qui déclarèrent: “Cet individu ne cesse pas de tenir des propos contre ce saint Lieu et contre la Loi. 14 Nous l’avons entendu dire que Jésus, ce Nazôréen, détruira ce Lieu-ci et changera les usages que Moïse nous a légués.” 15 Or, tous ceux qui siégeaient au Sanhédrin avaient les yeux fixés sur lui, et son visage leur apparut semblable à celui d’un ange.

7   1 Le grand prêtre demanda: “En est-il bien ainsi?”
2 Il répondit:

Discours d’Etienne

“Frères et pères, écoutez. Le Dieu de la gloire
apparut à notre père Abraham, encore en
Mésopotamie avant de s’établir à Harân, 3 et lui dit: Quitte ton pays et ta parenté, et va dans le pays que je te montrerai. 4 Il quitta alors le pays des Chaldéens pour s’établir à Harân. C’est de là, après la mort de son père, que Dieu le fit passer dans ce pays où vous habitez maintenant. 5 Il ne lui donna aucune propriété dans ce pays, pas même de quoi poser le pied, mais il promit de lui en donner la possession, ainsi qu’à sa postérité après lui quoiqu’il n’eût pas d’enfant. 6 Et Dieu lui déclara que sa postérité séjournerait en terre étrangère, qu’on la réduirait en servitude et qu’on la maltraiterait durant 400 ans. — 7 Mais la nation dont ils auront été les esclaves, je la jugerai, moi, dit Dieu. Après quoi, ils s’en iront et me rendront leur culte en ce lieu même. 8 Il lui donna ensuite l’alliance de la circoncision; c’est ainsi qu’étant devenu père d’Isaac, Abraham le circoncit le huitième jour. Et Isaac fit de même pour Jacob, et Jacob pour les douze patriarches. 9 “Les patriarches, jaloux de Joseph, le vendirent pour être emmené en Egypte. Mais Dieu était avec lui: 10 il le tira de toutes ses tribulations et lui donna grâce et sagesse devant Pharaon, roi d’Egypte, qui l’établit gouverneur de l’Egypte et de toute sa maison. 11 Survinrent alors dans toute l’Egypte et en Canaan famine et grande détresse; nos pères ne trouvaient rien à manger. 12 Apprenant qu’il y avait des vivres en Egypte, Jacob y envoya nos pères une première fois; 13 la deuxième fois, Joseph se fit reconnaître de ses frères, et son origine fut révélée à Pharaon. 14 Joseph envoya chercher alors son père Jacob et toute sa parenté, qui comptait 75 personnes. 15 Jacob descendit donc en Egypte, et il y mourut, ainsi que nos pères. 16 Leurs corps furent transportés à Sichem et déposés dans le tombeau qu’Abraham avait acheté à prix d’argent aux fils d’Emmor, père de Sichem.
17 “Comme approchait le temps où devait s’accomplir la promesse que Dieu avait faite solennellement à Abraham, le peuple s’accrut et se multiplia en Egypte, 18 jusqu’à l’avènement d’un nouveau roi qui ne se souvint pas de Joseph. 19 Usant d’astuce envers notre race, ce roi maltraita nos pères, jusqu’à leur faire exposer leurs nouveau-nés pour qu’ils ne puissent pas vivre. 20 C’est à ce moment que naquit Moïse, qui était beau devant Dieu. Il fut nourri trois mois dans la maison de son père; 21 puis, comme il avait été exposé, la fille de Pharaon le recueillit et l’éleva comme son propre fils. 22 Ainsi Moïse fut-il instruit dans toute la sagesse des Egyptiens, et il était puissant en paroles et en oeuvres. 23 “Comme il atteignait la quarantaine, la pensée lui vint de visiter ses frères, les Israélites. 24 Voyant maltraiter l’un d’eux, il prit sa défense et vengea l’opprimé en tuant l’Egyptien. 25 Ses frères, supposait-il, comprendraient que c’était Dieu qui, par sa main, leur apportait le salut; mais ils ne le comprirent pas. 26 Le lendemain, il en aperçut qui se battaient, et il voulut les remettre d’accord. Mes amis, leur dit-il, vous êtes frères: pourquoi vous maltraiter l’un l’autre? 27 Alors celui qui maltraitait son compagnon le repoussa en disant: Qui t’a établi chef et juge sur nous? 28 Voudrais-tu me tuer comme hier tu as tué l’Egyptien? 29 A ces mots, Moïse s’enfuit et alla se réfugier au pays de Madian, où il eut deux fils.
30 “Au bout de 40 ans, un ange lui apparut au désert du mont Sinaï, dans la flamme d’un buisson en feu. 31 Moïse était étonné à la vue de cette apparition. Comme il s’avançait pour mieux voir, la voix du Seigneur se fit entendre: 32 Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Tout tremblant, Moïse n’osait regarder. 33 Alors le Seigneur lui dit: Ote les sandales de tes pieds, car l’endroit où tu te tiens est une terre sainte. 34 Oui, j’ai vu l’affliction de mon peuple en Egypte, j’ai entendu son gémissement et je suis descendu pour le délivrer. Viens donc, que je t’envoie en Egypte. 35 “Ce Moïse qu’ils avaient renié en disant: Qui t’a établi chef et juge? Voici que Dieu le leur envoyait comme chef et rédempteur, par l’entremise de l’ange qui lui était apparu dans le buisson. 36 C’est lui qui les fit sortir, en opérant prodiges et signes au pays d’Egypte, à la mer Rouge et au désert pendant 40 ans. 37 C’est lui, Moïse, qui dit aux Israélites: Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi. 38 C’est lui qui, lors de l’assemblée au désert, était avec l’ange qui lui parlait sur le mont Sinaï, tout en restant avec nos pères, lui qui reçut les paroles de vie pour nous les donner. 39 Voilà celui à qui nos pères refusèrent d’obéir. Bien plus, ils le repoussèrent et, retournant de coeur en Egypte, 40 ils dirent à Aaron: Fais-nous des dieux qui marchent devant nous; car ce Moïse qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé 41 Il Fabriquèrent un veau en ces jours-là et offrirent un sacrifice à l’idole, et ils célébraient joyeusement l’oeuvre de leurs mains.
42 Alors Dieu se détourna d’eux et les livra au culte de l’armée du ciel, ainsi qu’il est écrit au livre des Prophètes:
M’avez-vous donc offert victimes et sacrifices,
pendant 40 ans au désert, maison d’Israël? 43 Mais vous avez porté la tente de Moloch
et l’étoile du dieu Rephân,
les figures que vous aviez faites pour les adorer;
aussi vous déporterai-je par-delà Babylone. 44 “Nos pères au désert avaient la Tente du Témoignage, ainsi qu’en avait disposé Celui qui parlait à Moïse, lui enjoignant de la faire suivant le modèle qu’il avait vu. 45 Après l’avoir reçue, nos pères l’introduisirent, sous la conduite de Josué, dans le pays conquis sur les nations que Dieu chassa devant eux; ainsi en fut-il jusqu’aux jours de David. 46 Celui-ci trouva grâce devant Dieu et sollicita la faveur de trouver une résidence pour la maison de Jacob. 47 Ce fut Salomon toutefois qui lui bâtit une maison. 48 Mais le Très-Haut n’habite pas dans des demeures faites de main d’homme; ainsi le dit le prophète:
49 Le ciel est mon trône
et la terre l’escabeau de mes pieds:
quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur,
et quel sera le lieu de mon repos?
50 N’est-ce pas ma main qui a fait tout cela?
51 “Nuques raides, oreilles et coeurs incirconcis, toujours vous résistez à l’Esprit Saint! Tels furent vos pères, tels vous êtes! 52 Lequel des prophètes vos pères n’ont-ils point persécuté? Ils ont tué ceux qui prédisaient la venue du Juste, celui-là même que maintenant vous venez de trahir et d’assassiner, 53 vous qui avez reçu la Loi par le ministère des anges et ne l’avez pas observée.”

Lapidation d’Etienne

54 A ces mots, leurs coeurs frémissaient de rage, et ils grinçaient des dents contre Etienne. 55 Tout rempli de l’Esprit Saint, il fixa son regard vers le ciel; il vit alors la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. 56 “Ah! dit-il, je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.” 57 Jetant alors de grands cris, ils se bouchèrent les oreilles et, comme un seul homme, se précipitèrent sur lui, 58 le poussèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul. 59 Et tandis qu’on le lapidait, Etienne faisait cette invocation: “Seigneur Jésus, reçois mon esprit.” 60 Puis il fléchit les genoux et dit, dans un grand cri: “Seigneur, ne leur impute pas ce péché.” Et en disant cela, il s’endormit.

Première persécution

8  1 Saul, lui, approuvait ce meurtre.
En ce jour-là, une violente persécution se déchaîna contre
l’Eglise de Jérusalem. Tous, à l’exception des
apôtres, se dispersèrent dans les campagnes de
Judée et de Samarie. 2 Cependant des hommes dévots ensevelirent Etienne et firent sur lui de grandes lamentations. 3 Quant à Saul, il ravageait l’Eglise; allant de maison en maison, il en arrachait hommes et femmes et les jetait en prison.

3. Premières conquêtes hors de Jérusalem

L’Evangile chez les hérétiques

4 Ceux-là donc qui avaient été dispersés s’en allèrent de lieu en lieu en annonçant la parole de la Bonne Nouvelle. 5 C’est ainsi que Philippe, qui était descendu dans une ville de la Samarie, y proclamait le Christ. 6 Les foules unanimes s’attachaient à ses enseignements, car tous entendaient parler des signes qu’il opérait, ou les voyaient. 7 De beaucoup de possédés, en effet, les esprits impurs sortaient en poussant de grands cris. Nombre de paralytiques et d’impotents furent également guéris. 8 Et la joie fut vive en cette ville. 9 Or il y avait déjà auparavant dans la ville un homme appelé Simon, qui exerçait la magie et jetait le peuple de Samarie dans l’émerveillement. Il se disait quelqu’un de grand, 10 et tous, du plus petit au plus grand, s’attachaient à lui. “Cet homme, disait-on, est la Puissance de Dieu, celle qu’on appelle la Grande.” 11 Ils s’attachaient donc à lui, parce qu’il y avait longtemps qu’il les tenait émerveillés par ses sortilèges. 12 Mais quand ils eurent cru à Philippe qui leur annonçait la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu et du nom de Jésus Christ, ils se firent baptiser, hommes et femmes. 13 Simon lui-même crut à son tour; ayant reçu le baptême, il ne lâchait plus Philippe, et il était dans l’émerveillement à la vue des signes et des grands miracles qui s’opéraient sous ses yeux.
14 Apprenant que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu, les apôtres qui étaient à Jérusalem y envoyèrent Pierre et Jean. 15 Ceux-ci descendirent donc chez les Samaritains et prièrent pour eux, afin que l’Esprit Saint leur fût donné. 16 Car il n’était encore tombé sur aucun d’eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. 17 Alors Pierre et Jean se mirent à leur imposer les mains, et ils recevaient l’Esprit Saint. 18 Mais quand Simon vit que l’Esprit Saint était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent. 19 “Donnez-moi, dit-il, ce pouvoir à moi aussi: que celui à qui j’imposerai les mains reçoive l’Esprit Saint.” 20 Mais Pierre lui répliqua: “Périsse ton argent, et toi avec lui, puisque tu as cru acheter le don de Dieu à prix d’argent! 21 Dans cette affaire il n’y a pour toi ni part ni héritage, car ton coeur n’est pas droit devant Dieu. 22 Repens-toi donc de ton mauvais dessein et prie le Seigneur: peut-être cette pensée de ton coeur te sera-t-elle pardonnée; 23 car tu es, je le vois, dans l’amertume du fiel et les liens de l’iniquité.” 24 Simon répondit: “Intercédez vous-mêmes pour moi auprès du Seigneur, afin que rien ne m’arrive de ce que vous venez de dire.” 25 Pour eux, après avoir rendu témoignage et annoncé la parole du Seigneur, ils retournèrent à Jérusalem en évangélisant de nombreux villages samaritains.

L’Evangile chez les exclus – baptême d’un eunuque

26 L’Ange du Seigneur s’adressa à Philippe et lui dit: “Pars et va-t’en, à l’heure de midi, sur la route qui descend de Jérusalem à Gaza; elle est déserte.” 27 Il partit donc et s’y rendit. Justement un Ethiopien, un eunuque, haut fonctionnaire de Candace, reine d’Ethiopie, et surintendant de tous ses trésors, qui était venu en pèlerinage à Jérusalem, 28 s’en retournait, assis sur son char, en lisant le prophète Isaïe. 29 L’Esprit dit à Philippe: “Avance et rattrape ce char.” 30 Philippe y courut, et il entendit que l’eunuque lisait le prophète Isaïe. Il lui demanda: “Comprends-tu donc ce que tu lis”  — 31 “Et comment le pourrais-je, dit-il, si personne ne me guide?” Et il invita Philippe à monter et à s’asseoir près de lui. 32 Le passage de l’Ecriture qu’il lisait était le suivant:
Comme une brebis il a été conduit à la boucherie;
comme un agneau muet devant celui qui le tond,
ainsi il n’ouvre pas la bouche. 33 Dans son abaissement la justice lui a été déniée.
Sa postérité, qui la racontera?
Car sa vie est retranchée de la terre. 34 S’adressant à Philippe, l’eunuque lui dit: “Je t’en prie, de qui le prophète dit-il cela? De lui-même ou de quelqu’un d’autre?” 35 Philippe prit alors la parole et, partant de ce texte de l’Ecriture, lui annonça la Bonne Nouvelle de Jésus. 36 Chemin faisant, ils arrivèrent à un point d’eau, et l’eunuque dit: “Voici de l’eau. Qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé?” 37 Et il fit arrêter le char. Ils descendirent tous deux dans l’eau, Philippe avec l’eunuque, et il le baptisa. 38 Mais, quand ils furent remontés de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l’eunuque ne le vit plus. Et il poursuivit son chemin tout joyeux. 39 Quant à Philippe, il se trouva à Azot; continuant sa route, il annonçait la Bonne Nouvelle dans toutes les villes qu’il traversait, jusqu’à ce qu’il arrivât à Césarée.

4. Entrée de Saul dans l’Eglise

Conversion de Saul

9  1 Cependant Saul, ne respirant toujours que menaces et carnage à l’égard des disciples du Seigneur, alla trouver le grand prêtre 2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il y trouvait quelques adeptes de la Voie, hommes ou femmes, il les amenât enchaînés à Jérusalem. 3 Il faisait route et approchait de Damas, quand soudain une lumière venue du ciel l’enveloppa de sa clarté. 4 Tombant à terre, il entendit une voix qui lui disait: “Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu” — 5 “Qui es-tu, Seigneur?” Demanda-t-il. Et lui: “Je suis Jésus que tu persécutes. 6 Mais relève-toi, entre dans la ville, et l’on te dira ce que tu dois faire.” 7 Ses compagnons de route s’étaient arrêtés, muets de stupeur: ils entendaient bien la voix, mais sans voir personne. 8 Saul se releva de terre, mais, quoiqu’il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. On le conduisit par la main pour le faire entrer à Damas. 9 Trois jours durant, il resta sans voir, ne mangeant et ne buvant rien.
10 Il y avait à Damas un disciple du nom d’Ananie. Le Seigneur l’appela dans une vision: “Ananie”  —  “Me voici, Seigneur”, répondit-il. — 11 “Pars, reprit le Seigneur, va dans la rue Droite et demande, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. Car le voilà qui prie 12 et qui a vu un homme du nom d’Ananie entrer et lui imposer les mains pour lui rendre la vue.” 13 Ananie répondit: “Seigneur, j’ai entendu beaucoup de monde parler de cet homme et dire tout le mal qu’il a fait à tes saints à Jérusalem. 14 Et il est ici avec pleins pouvoirs des grands prêtres pour enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom.” 15 Mais le Seigneur lui dit: “Va, car cet homme m’est un instrument de choix pour porter mon nom devant les nations païennes, les rois et les Israélites. 16 Moi-même, en effet, je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom.” 17 Alors Ananie partit, entra dans la maison, imposa les mains à Saul et lui dit: “Saoul, mon frère, celui qui m’envoie, c’est le Seigneur, ce Jésus qui t’est apparu sur le chemin par où tu venais; et c’est afin que tu recouvres la vue et sois rempli de l’Esprit Saint.” 18 Aussitôt il lui tomba des yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. sur-le-champ il fut baptisé; 19 puis il prit de la nourriture, et les forces lui revinrent.
Il passa quelques jours avec les disciples à Damas,

Saul à Damas et à Jérusalem

20 et aussitôt il se mit à prêcher Jésus dans les synagogues, proclamant qu’il est le Fils de Dieu. 21 Tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits et disaient: “N’est-ce pas là celui qui, à Jérusalem, s’acharnait sur ceux qui invoquent ce nom, et n’est-il pas venu ici tout exprès pour les amener enchaînés aux grands prêtres?” 22 Mais Saul gagnait toujours en force et confondait les Juifs de Damas en démontrant que Jésus est bien le Christ.
23 Au bout d’un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le faire périr. 24 Mais Saul eut vent de leur complot. On gardait même les portes de la ville jour et nuit, afin de le faire périr. 25 Alors les disciples le prirent de nuit et le descendirent dans une corbeille le long de la muraille. 26 Arrivé à Jérusalem, il essayait de se joindre aux disciples, mais tous en avaient peur, ne croyant pas qu’il fût vraiment disciple. 27 Alors Barnabé le prit avec lui, l’amena aux apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus. 28 Dès lors il allait et venait avec eux dans Jérusalem, prêchant avec assurance au nom du Seigneur. 29 Il s’adressait aussi aux Hellénistes et discutait avec eux; mais ceux-ci machinaient sa perte. 30 L’ayant su, les frères le ramenèrent à Césarée, d’où ils le firent partir pour Tarse.

5. Activité de Pierre en dehors de Jérusalem

31 Cependant les Eglises jouissaient de la paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie; elles s’édifiaient et vivaient dans la crainte du Seigneur, et elles étaient comblées de la consolation du Saint Esprit.

Pierre à Lydde: guérison d’Enée

32 Pierre, qui passait partout, descendit également chez les saints qui habitaient Lydda. 33 Il y trouva un homme du nom d’Enée, qui gisait sur un grabat depuis huit ans; c’était un paralytique. 34 Pierre lui dit: “Enée, Jésus Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit.” Et il se leva aussitôt. 35 Tous les habitants de Lydda et de la plaine de Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur.

Pierre à Joppé: résurrection de Tabitha

36 Il y avait à Joppé parmi les disciples une femme du nom de Tabitha, en grec Dorcas. Elle était riche des bonnes oeuvres et des aumônes qu’elle faisait. 37 Or il se fit qu’elle tomba malade en ces jours-là et mourut. Après l’avoir lavée, on la déposa dans la chambre haute. 38 Comme Lydda n’est pas loin de Joppé, les disciples, apprenant que Pierre s’y trouvait, lui dépêchèrent deux hommes pour lui adresser cette prière: “Viens chez nous sans tarder.” 39 Pierre partit tout de suite avec eux. Aussitôt arrivé, on le fit monter à la chambre haute, où toutes les veuves en pleurs s’empressèrent autour de lui, lui montrant les tuniques et les manteaux que faisait Dorcas lorsqu’elle était avec elles. 40 Pierre mit tout le monde dehors, puis, à genoux, pria. Se tournant ensuite vers le corps, il dit: “Tabitha, lève-toi.” Elle ouvrit les yeux et, voyant Pierre, se mit sur son séant. 41 Lui prenant la main, Pierre la fit lever. Appelant alors les saints et les veuves, il la leur présenta vivante. 42 Tout Joppé sut la chose, et beaucoup crurent au Seigneur. 43 Pierre demeura un certain temps à Joppé chez un corroyeur appelé Simon.

Conversion de Corneille, centenier romain

10  1 Il y avait à Césarée un homme du nom de Corneille, centurion de la cohorte Italique. 2 Pieux et craignant Dieu, ainsi que toute sa maison, il faisait de larges aumônes au peuple juif et priait Dieu sans cesse. 3 Il eut une vision. Vers la neuvième heure du jour, l’Ange de Dieu —  il le voyait clairement — entrait chez lui et l’appelait: “Corneille!” 4 Il le regarda et fut pris de frayeur. “Qu’y a-t-il, Seigneur?” Demanda-t-il. — “Tes prières et tes aumônes, lui répondit l’ange, sont montées devant Dieu, et il s’est souvenu de toi. 5 Maintenant donc, envoie des hommes à Joppé et fais venir Simon, surnommé Pierre. 6 Il loge chez un certain Simon, un corroyeur, dont la maison se trouve au bord de la mer.” 7 Quand l’ange qui lui parlait fut parti, Corneille appela deux de ses domestiques ainsi qu’un soldat pieux, de ceux qui lui étaient attachés, 8 et après leur avoir tout expliqué, il les envoya à Joppé.
9 Le lendemain, tandis qu’ils faisaient route et approchaient de la ville, Pierre monta sur la terrasse, vers la sixième heure, pour prier. 10 Il sentit la faim et voulut prendre quelque chose. Or, pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase. 11 Il voit le ciel ouvert et un objet, semblable à une grande nappe nouée aux quatre coins, en descendre vers la terre. 12 Et dedans il y avait tous les quadrupèdes et les reptiles, et tous les oiseaux du ciel. 13 Une voix lui dit alors: “Allons, Pierre, immole et mange.” 14 Mais Pierre répondit: “Oh non! Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur!” 15 De nouveau, une seconde fois, la voix lui parle: “Ce que Dieu a purifié, toi, ne le dis pas souillé.” 16 Cela se répéta par trois fois, et aussitôt l’objet fut remporté au ciel. 17 Tout perplexe, Pierre était à se demander en lui-même ce que pouvait bien signifier la vision qu’il venait d’avoir, quand justement les hommes envoyés par Corneille, s’étant enquis de la maison de Simon, se présentèrent au portail. 18 Ils appelèrent et s’informèrent si c’était bien là que logeait Simon surnommé Pierre.
19 Comme Pierre était toujours à réfléchir sur sa vision, l’Esprit lui dit: “Voilà des hommes qui te cherchent. 20 Va donc, descends et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.” 21 Pierre descendit auprès de ces hommes et leur dit: “Me voici. Je suis celui que vous cherchez. Quel est le motif qui vous amène?” 22 Ils répondirent: “Le centurion Corneille, homme juste et craignant Dieu, à qui toute la nation juive rend bon témoignage, a reçu d’un ange saint l’avis de te faire venir chez lui et d’entendre les paroles que tu as à dire.” 23 Pierre les fit alors entrer et leur donna l’hospitalité.
Le lendemain, il se mit en route et partit avec eux;
quelques-uns des frères de Joppé l’accompagnèrent.
24 Il entra dans Césarée le jour suivant. Corneille les attendait et avait réuni ses parents et ses amis intimes. 25 Au moment où Pierre entrait, Corneille vint à sa rencontre et, tombant à ses pieds, se prosterna. 26 Mais Pierre le releva en disant: “Relève-toi. Je ne suis qu’un homme, moi aussi.” 27 Et tout en s’entretenant avec lui, il entra. Il trouve alors les gens qui s’étaient réunis en grand nombre, 28 et il leur dit: “Vous le savez, il est absolument interdit à un Juif de frayer avec un étranger ou d’entrer chez lui. Mais Dieu vient de me montrer, à moi, qu’il ne faut appeler aucun homme souillé ou impur. 29 Aussi n’ai-je fait aucune difficulté pour me rendre à votre appel. Je vous le demande donc, pour quelle raison m’avez-vous fait venir?” 30 Corneille répondit: “Il y a maintenant trois jours, j’étais en prière chez moi à la neuvième heure et voici qu’un homme surgit devant moi, en vêtements resplendissants. 31 Il me dit: Corneille, ta prière a été exaucée, et de tes aumônes on s’est souvenu auprès de Dieu. 32 Envoie donc quérir à Joppé Simon, surnommé Pierre. Il loge dans la maison du corroyeur Simon, au bord de la mer. 33 Aussitôt je t’ai donc fait chercher, et toi, tu as bien fait de venir. Nous voici donc tous devant toi pour entendre ce qui t’a été prescrit par Dieu.”
34 Alors Pierre prit la parole et dit: “Je constate en vérité que Dieu ne fait pas acception des personnes, 35 mais qu’en toute nation celui qui le craint et pratique la justice lui est agréable. 36 “Il a envoyé sa parole aux Israélites, leur annonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ: c’est lui le Seigneur de tous. 37 Vous savez ce qui s’est passé dans toute la Judée: Jésus de Nazareth, ses débuts en Galilée, après le baptême proclamé par Jean; 38 comment Dieu l’a oint de l’Esprit Saint et de puissance, lui qui a passé en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient tombés au pouvoir du diable; car Dieu était avec lui.
39 Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Lui qu’ils sont allés jusqu’à faire mourir en le suspendant au gibet, 40 Dieu l’a ressuscité le troisième jour et lui a donné de se manifester, 41 non à tout le peuple, mais aux témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts; 42 et il nous a enjoint de proclamer au Peuple et d’attester qu’il est, lui, le juge établi par Dieu pour les vivants et les morts. 43 C’est de lui que tous les prophètes rendent ce témoignage que quiconque croit en lui recevra, par son nom, la rémission de ses péchés.” 44 Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint tomba sur tous ceux qui écoutaient la parole. 45 Et tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de voir que le don du Saint Esprit avait été répandu aussi sur les païens. 46 Ils les entendaient en effet parler en langues et magnifier Dieu. Alors Pierre déclara:
47 “Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu l’Esprit Saint aussi bien que nous?” 48 Et il ordonna de les baptiser au nom de Jésus Christ. Alors ils le prièrent de rester quelques jours avec eux.

Emoi des juifs convertis à Jérusalem

11  1 Cependant les apôtres et les frères de Judée apprirent que les païens, eux aussi, avaient accueilli la parole de Dieu. 2 Quand donc Pierre monta à Jérusalem, les circoncis le prirent à partie: 3 “Pourquoi, lui demandèrent-ils, es-tu entré chez des incirconcis et as-tu mangé avec eux?” 4 Pierre alors se mit à leur exposer toute l’affaire point par point: 5 “J’étais, dit-il, en prière dans la ville de Joppé quand, en extase, j’eus une vision: du ciel un objet descendait, semblable à une grande nappe qui s’abaissait, tenue aux quatre coins, et elle vint jusqu’à moi. 6 Je regardais, ne la quittant pas des yeux, et j’y vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles ainsi que les oiseaux du ciel. 7 J’entendis alors une voix me dire: Allons, Pierre, immole et mange” 8 Je répondis: Oh non! Seigneur, car rien de souillé ni d’impur n’entra jamais dans ma bouche” 9 Une seconde fois, la voix reprit du ciel: Ce que Dieu a purifié, toi, ne le dis pas souillé” 10 Cela se répéta par trois fois, puis tout fut de nouveau retiré dans le ciel. 11 “Juste au même moment, trois hommes se présentèrent devant la maison où nous étions; ils m’étaient envoyés de Césarée. 12 L’Esprit me dit de les accompagner sans scrupule. Les six frères que voici vinrent également avec moi et nous entrâmes chez l’homme en question. 13 Il nous raconta comment il avait vu un ange se présenter chez lui et lui dire: Envoie quérir à Joppé Simon, surnommé Pierre. 14 Il te dira des paroles qui t’apporteront le salut, à toi et à toute ta famille” 15 “Or, à peine avais-je commencé à parler que l’Esprit Saint tomba sur eux, tout comme sur nous au début.
16 Je me suis alors rappelé cette parole du Seigneur: Jean, disait-il, a baptisé avec de l’eau, mais vous, vous serez baptisés dans l’Esprit Saint. 17 Si donc Dieu leur a accordé le même don qu’à nous, pour avoir cru au Seigneur Jésus Christ, qui étais-je, moi, pour faire obstacle à Dieu.” 18 Ces paroles les apaisèrent, et ils glorifièrent Dieu en disant: “Ainsi donc aux païens aussi Dieu a donné la repentance qui conduit à la vie!”

6. Entrée en masse des païens dans l’Eglise

19 Ceux-là donc qui avaient été dispersés lors de la tribulation survenue à l’occasion d’Etienne poussèrent jusqu’en Phénicie, à Chypre et à Antioche, mais sans prêcher la parole à d’autres qu’aux Juifs. 20 Il y avait toutefois parmi eux quelques Chypriotes et Cyrénéens qui, venus à Antioche, s’adressaient aussi aux Grecs, leur annonçant la Bonne Nouvelle du Seigneur Jésus. 21 La main du Seigneur les secondait, et grand fut le nombre de ceux qui embrassèrent la foi et se convertirent au Seigneur. 22 La nouvelle en vint aux oreilles de l’Eglise de Jérusalem, et l’on députa Barnabé à Antioche. 23 Lorsqu’il arriva et qu’il vit la grâce accordée par Dieu, il s’en réjouit et les encouragea tous à demeurer, d’un coeur ferme, fidèles au Seigneur; 24 car c’était un homme de bien, rempli de l’Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s’adjoignit ainsi au Seigneur. 25 Barnabé partit alors chercher Saul à Tarse. 26 L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Toute une année durant ils vécurent ensemble dans l’Eglise et y instruisirent une foule considérable. C’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de “chrétiens.”

7. A Jérusalem

Deuxième voyage de Saul à Jérusalem

27 En ces jours-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. 28 L’un d’eux nommé Agabus, se leva et, sous l’action de l’Esprit, se mit à annoncer qu’il y aurait une grande famine dans tout l’univers. C’est celle qui se produisit sous Claude. 29 Les disciples décidèrent alors d’envoyer, chacun selon ses moyens, des secours aux frères de Judée; 30 ce qu’ils firent, en les envoyant aux anciens par l’entremise de Barnabé et de Saul.

Persécution d’Hérode Agrippa – emprisonnement de Pierre

12  1 Vers ce temps-là, le roi Hérode mit la main sur quelques membres de l’Eglise pour les maltraiter. 2 Il fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean. 3 Voyant que c’était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. C’étaient les jours des Azymes. 4 Il le fit saisir et jeter en prison, le donnant à garder à quatre escouades de quatre soldats; il voulait le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.
5 Tandis que Pierre était ainsi gardé en prison, la prière de l’Eglise s’élevait pour lui vers Dieu sans relâche. 6 Or, la nuit même avant le jour où Hérode devait le faire comparaître, Pierre était endormi entre deux soldats; deux chaînes le liaient et, devant la porte, des sentinelles gardaient la prison. 7 Soudain, l’Ange du Seigneur survint, et le cachot fut inondé de lumière. L’ange frappa Pierre au côté et le fit lever: “Debout! Vite!” dit-il. Et les chaînes lui tombèrent des mains. 8 L’ange lui dit alors: “Mets ta ceinture et chausse tes sandales”; ce qu’il fit. Il lui dit encore: “Jette ton manteau sur tes épaules et suis-moi.” 9 Pierre sortit, et il le suivait; il ne se rendait pas compte que ce fût vrai, ce qui se faisait par l’ange, mais il se figurait avoir une vision. 10 Ils franchirent ainsi un premier poste de garde, puis un second, et parvinrent à la porte de fer qui donne sur la ville. D’elle-même, elle s’ouvrit devant eux. Ils sortirent, allèrent jusqu’au bout d’une rue, puis brusquement l’ange le quitta. 11 Alors Pierre, revenant à lui, dit: “Maintenant je sais réellement que le Seigneur a envoyé son Ange et m’a arraché aux mains d’Hérode et à tout ce qu’attendait le peuple des Juifs.” 12 Et s’étant reconnu, il se rendit à la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où une assemblée assez nombreuse s’était réunie et priait. 13 Il heurta le battant du portail, et une servante, nommée Rhodé, vint aux écoutes. 14 Elle reconnut la voix de Pierre et, dans sa joie, au lieu d’ouvrir la porte, elle courut à l’intérieur annoncer que Pierre était là, devant le portail. 15 On lui dit: “Tu es folle!” mais elle soutenait qu’il en était bien ainsi. “C’est son ange!” dirent-ils alors. 16 Pierre cependant continuait à frapper. Quand ils eurent ouvert, ils virent que c’était bien lui et furent saisis de stupeur. 17 Mais il leur fit de la main signe de se taire et leur raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison. Il ajouta: “Annoncez-le à Jacques et aux frères.” Puis il sortit et s’en alla dans un autre endroit. 18 Au lever du jour, ce fut grand émoi chez les soldats: qu’était donc devenu Pierre? 19 Hérode l’ayant envoyé chercher sans qu’on le trouvât, ordonna, après interrogatoire des gardes, de les exécuter. Puis de Judée il descendit à Césarée, où il demeura.

Mort d’Hérode

20 Hérode était en conflit aigu avec les gens de Tyr et de Sidon. D’un commun accord ceux-ci se présentèrent devant lui et, après avoir gagné Blastus, le chambellan du roi, ils sollicitaient la paix. Leur pays, en effet, tirait sa subsistance de celui du roi. 21 Au jour fixé, Hérode, vêtu de ses habits royaux, prit place sur la tribune et, tandis qu’il les haranguait, 22 le peuple se mit à crier: “C’est un dieu qui parle, ce n’est pas un homme!” 23 Mais à l’instant même, l’Ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas rendu gloire à Dieu; et rongé de vers, il rendit l’âme.

8. A Antioche

Saul et Barnabé reviennent à Antioche

24 Cependant la parole de Dieu croissait et se multipliait. 25 Quant à Barnabé et Saul, après avoir accompli leur ministère à Jérusalem, ils revinrent, ramenant avec eux Jean, surnommé Marc.

Saul et Barnabé envoyés en mission par l’Eglise d’Antioche

13  1 Il y avait dans l’Eglise établie à Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabé, Syméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manaën, ami d’enfance d’Hérode le tétrarque, et Saul. 2 Or un jour, tandis qu’ils célébraient le culte du Seigneur et jeûnaient, l’Esprit Saint dit: “Mettez-moi donc à part Barnabé et Saul en vue de l’oeuvre à laquelle je les ai appelés.” 3 Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains et les laissèrent à leur mission.

LES GRANDES MISSIONS DE PAUL

1. La première mission

Saul et Barnabé à Chypre

4 Eux donc, envoyés en mission par le Saint Esprit, descendirent à Séleucie, d’où ils firent voile pour Chypre. 5 Arrivés à Salamine, ils se mirent à annoncer la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient avec eux Jean comme auxiliaire. 6 Ayant traversé toute l’île jusqu’à Paphos, ils trouvèrent là un magicien, faux prophète juif, nommé Bar-Jésus, 7 qui était de l’entourage du proconsul Sergius Paulus, homme avisé. Ce dernier fit appeler Barnabé et Saul, désireux d’entendre la parole de Dieu. 8 Mais Elymas le magicien — ainsi se traduit son nom —  leur faisait opposition, cherchant à détourner le proconsul de la foi. 9 Alors Saul —  appelé aussi Paul — , rempli de l’Esprit Saint, le fixa du regard 10 et lui dit: “Etre rempli de toutes les astuces et de toutes les scélératesses, fils du diable, ennemi de toute justice, ne cesseras-tu donc pas de rendre tortueuses les voies du Seigneur qui sont droites? 11 Voici à présent que la main du Seigneur est sur toi. Tu vas devenir aveugle, et pour un temps tu ne verras plus le soleil.” A l’instant même, obscurité et ténèbres s’abattirent sur lui, et il tournait de tous côtés, cherchant quelqu’un pour le conduire. 12 Alors, voyant ce qui s’était passé, le proconsul embrassa la foi, vivement frappé par la doctrine du Seigneur.
13 De Paphos, où ils s’embarquèrent, Paul et ses compagnons gagnèrent Pergé, en Pamphylie. Mais Jean les quitta pour retourner à Jérusalem.

Paul et Barnabé à Antioche de Pisidie

14 Quant à eux, poussant au-delà de Pergé, ils arrivèrent à Antioche de Pisidie. Le jour du sabbat, ils entrèrent à la synagogue et s’assirent. 15 Après la lecture de la Loi et des Prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire: “Frères, si vous avez quelque parole d’encouragement à dire au peuple, parlez.” 16 Paul alors se leva, fit signe de la main et dit:
“Hommes d’Israël, et vous qui craignez Dieu, écoutez. 17 Le Dieu de ce peuple, le Dieu d’Israël élut nos pères et fit grandir ce peuple durant son exil en terre d’Egypte. Puis, en déployant la force de son bras, il les en fit sortir 18 et, durant 40 ans environ, il les entoura de soins au désert. 19 Ensuite, après avoir exterminé sept nations dans la terre de Canaan, il les mit en possession de leur pays: 20 450 ans environ. Après quoi, il leur donna des juges, jusqu’au prophète Samuel. 21 Par la suite, ils demandèrent un roi, et Dieu leur donna Saül, fils de Cis, de la tribu de Benjamin: 40 ans. 22 Après l’avoir écarté, Dieu suscita pour eux David comme roi. C’est à lui qu’il a rendu ce témoignage: J’ai trouvé David, fils de Jessé, un homme selon mon coeur, qui accomplira toutes mes volontés. 23 C’est de sa descendance que, suivant sa promesse, Dieu a suscité pour Israël Jésus comme Sauveur. 24 Jean, le précurseur, avait préparé son arrivée en proclamant à l’adresse de tout le peuple d’Israël un baptême de repentance. 25 Au moment de terminer sa course, Jean disait: Celui que vous croyez que je suis, je ne le suis pas; mais voici venir après moi celui dont je ne suis pas digne de délier la sandale. 26 “Frères, vous les enfants de la race d’Abraham et vous ici présents qui craignez Dieu, c’est à vous que ce message de salut a été envoyé. 27 En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont accompli sans le savoir les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat. 28 Sans trouver en lui aucun motif de mort, ils l’ont condamné et ont demandé à Pilate de le faire périr. 29 Et lorsqu’ils eurent accompli tout ce qui était écrit de lui, ils le descendirent du gibet et le mirent au tombeau. 30 Mais Dieu l’a ressuscité; 31 pendant de nombreux jours, il est apparu à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, ceux-là mêmes qui sont maintenant ses témoins auprès du peuple. 32 “Et nous, nous vous annonçons la Bonne Nouvelle: la promesse faite à nos pères,
33 Dieu l’a accomplie en notre faveur à nous, leurs enfants: il a ressuscité Jésus. Ainsi est-il écrit dans les psaumes: Tu es mon fils, moi-même aujourd’hui je t’ai engendré.
34 Que Dieu l’ait ressuscité des morts et qu’il ne doive plus retourner à la corruption, c’est bien ce qu’il avait déclaré: Je vous donnerai les choses saintes de David, celles qui sont dignes de foi.
35 C’est pourquoi il dit ailleurs encore: Tu ne laisseras pas ton Saint voir la corruption.
36 Or David, après avoir en son temps servi les desseins de Dieu, est mort, a été réuni à ses pères et a vu la corruption. 37 Celui que Dieu a ressuscité, lui, n’a pas vu la corruption.
38 “Sachez-le donc, frères, c’est par lui que la rémission des péchés vous est annoncée. L’entière justification que vous n’avez pu obtenir par la Loi de Moïse, 39 c’est par lui que quiconque croit l’obtient. 40 “Prenez donc garde que n’arrive ce qui est dit dans les Prophètes:
41 Regardez, contempteurs,
soyez dans la stupeur et disparaissez!
Parce que de vos jours je vais accomplir une oeuvre
que vous ne croiriez pas si on vous la racontait.”
42 Et, à leur sortie, on les invitait à parler encore du même sujet le sabbat suivant. 43 Après que l’assemblée se fut séparée, nombre de Juifs et de prosélytes qui adoraient Dieu suivirent Paul et Barnabé, et ceux-ci, dans leurs entretiens, les engageaient à rester fidèles à la grâce de Dieu. 44 Le sabbat suivant, presque toute la ville s’assembla pour entendre la parole de Dieu. 45 A la vue de cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils répliquaient par des blasphèmes aux paroles de Paul. 46 S’enhardissant alors, Paul et Barnabé déclarèrent: “C’était à vous d’abord qu’il fallait annoncer la parole de Dieu. Puisque vous la repoussez et ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien! nous nous tournons vers les païens.
47 Car ainsi nous l’a ordonné le Seigneur:
Je t’ai établi lumière des nations,
pour que tu portes le salut jusqu’aux extrémités de la
terre.”
48 Tout joyeux à ces mots, les païens se mirent à glorifier la parole du Seigneur, et tous ceux-là embrassèrent la foi, qui étaient destinés à la vie éternelle.
49 Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.
50 Mais les Juifs montèrent la tête aux dames de condition qui adoraient Dieu ainsi qu’aux notables de la ville; ils suscitèrent de la sorte une persécution contre Paul et Barnabé et les chassèrent de leur territoire.
51 Ceux-ci, secouant contre eux la poussière de leurs pieds, se rendirent à Iconium. 52 Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et de l’Esprit Saint.

Paul et Barnabé à Iconium

14  1 A Iconium, ils entrèrent de même dans la synagogue des Juifs et parlèrent de telle façon qu’une grande foule de Juifs et de Grecs embrassèrent la foi. 2 Mais les Juifs restés incrédules excitèrent les païens et les indisposèrent contre les frères. 3 Paul et Barnabé prolongèrent donc leur séjour assez longtemps, pleins d’assurance dans le Seigneur, qui rendait témoignage à la prédication de sa grâce en opérant signes et prodiges par leurs mains. 4 La population de la ville se partagea. Les uns étaient pour les Juifs, les autres pour les apôtres. 5 Chez les païens et les Juifs, leurs chefs en tête, on se préparait à les maltraiter et à les lapider. 6 Mais s’en étant rendu compte, ils allèrent chercher refuge dans les villes de la Lycaonie, Lystres, Derbé et leurs environs, 7 où ils se mirent à annoncer la Bonne Nouvelle.

Paul et Barnabé à Lystre

8 Il y avait là, assis, un homme perclus des pieds; impotent de naissance, il n’avait jamais marché. 9 Il écouta Paul discourir. Celui-ci, arrêtant sur lui son regard et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, 10 dit d’une voix forte: “Lève-toi, tiens-toi droit sur tes pieds!” Il se dressa d’un bond: il marchait. 11 A la vue de ce que Paul venait de faire, la foule s’écria, en lycaonien: “Les dieux, sous forme humaine, sont descendus parmi nous!” 12 Ils appelaient Barnabé Zeus et Paul Hermès, puisque c’était lui qui portait la parole. 13 Les prêtres du Zeus-de-devant-la-ville amenèrent au portail des taureaux ornés de guirlandes, et ils se disposaient, de concert avec la foule, à offrir un sacrifice. 14 Informés de la chose, les apôtres Barnabé et Paul déchirèrent leurs vêtements et se précipitèrent vers la foule en criant: 15 “Amis, que faites-vous là? Nous aussi, nous sommes des hommes, soumis au même sort que vous, des hommes qui vous annoncent d’abandonner toutes ces vaines idoles pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve. 16 Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs voies; 17 il n’a pas manqué pour autant de se rendre témoignage par ses bienfaits, vous dispensant du ciel pluies et saisons fertiles, rassasiant vos coeurs de nourriture et de félicité…” 18 C’est à peine s’ils réussirent par ces paroles à empêcher la foule de leur offrir un sacrifice.
19 Survinrent alors d’Antioche et d’Iconium des Juifs qui gagnèrent les foules. On lapida Paul et on le traîna hors de la ville, le croyant mort. 20 Mais, comme les disciples faisaient cercle autour de lui, il se releva et rentra dans la ville. Et le lendemain, avec Barnabé, il partit pour Derbé.

Paul à Derbé – retour à Antioche de Syrie

21 Après avoir évangélisé cette ville et y avoir fait bon nombre de disciples, ils retournèrent à Lystres, Iconium et Antioche. 22 Ils affermissaient le coeur des disciples, les encourageant à persévérer dans la foi, “car, disaient-ils, il nous faut passer par bien des tribulations pour entrer dans le Royaume de Dieu.” 23 Ils leur désignèrent des anciens dans chaque Eglise, et, après avoir fait des prières accompagnées de jeûne, ils les confièrent au Seigneur en qui ils avaient mis leur foi. 24 Traversant alors la Pisidie, ils gagnèrent la Pamphylie. 25 Puis, après avoir annoncé la parole à Pergé, ils descendirent à Attalie; 26 de là ils firent voile vers Antioche, d’où ils étaient partis, recommandés à la grâce de Dieu pour l’oeuvre qu’ils venaient d’accomplir. 27 A leur arrivée, ils réunirent l’Eglise et se mirent à rapporter tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux païens la porte de la foi. 28 Ils demeurèrent ensuite assez longtemps avec les disciples.

2. La question de la circoncision et des observances légales

15  1 Cependant certaines gens descendus de Judée enseignaient aux frères: “Si vous ne vous faites pas circoncire suivant l’usage qui vient de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.” 2 Après bien de l’agitation et une discussion assez vive engagée avec eux par Paul et Barnabé, il fut décidé que Paul, Barnabé et quelques autres des leurs monteraient à Jérusalem auprès des apôtres et des anciens pour traiter de ce litige. 3 Eux donc, après avoir été escortés par l’Eglise, traversèrent la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causaient une grande joie à tous les frères. 4 Arrivés à Jérusalem, ils furent accueillis par l’Eglise, les apôtres et les anciens, et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. 5 Mais certaines gens du parti des Pharisiens qui étaient devenus croyants intervinrent pour déclarer qu’il fallait circoncire les païens et leur enjoindre d’observer la Loi de Moïse.
6 Alors les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette question. 7 Après une longue discussion, Pierre se leva et dit:
“Frères, vous le savez: dès les premiers jours, Dieu
m’a choisi parmi vous pour que les païens
entendent de ma bouche la parole de la Bonne
Nouvelle et embrassent la foi. 8 Et Dieu, qui connaît les coeurs, a témoigné en leur faveur, en leur donnant l’Esprit Saint tout comme à nous. 9 Et il n’a fait aucune distinction entre eux et nous, puisqu’il a purifié leur coeur par la foi. 10 Pourquoi donc maintenant tentez-vous Dieu en voulant imposer aux disciples un joug que ni nos pères ni nous-mêmes n’avons eu la force de porter? 11 D’ailleurs, c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, exactement comme eux.” 12 Alors toute l’assemblée fit silence. On écoutait Barnabé et Paul exposer tout ce que Dieu avait accompli par eux de signes et prodiges parmi les païens. 13 Quand ils eurent cessé de parler, Jacques prit la parole et dit: “Frères, écoutez-moi. 14 Syméon a exposé comment, dès le début, Dieu a pris soin de tirer d’entre les païens un peuple réservé à son Nom. 15 Ce qui concorde avec les paroles des Prophètes, puisqu’il est écrit:
16 Après cela je reviendrai
et je relèverai la tente de David qui était tombée;
je relèverai ses ruines
et je la redresserai,
17 afin que le reste des hommes cherchent le Seigneur,
ainsi que toutes les nations
qui ont été consacrées à mon Nom,
dit le Seigneur qui fait
18 connaître ces choses depuis des siècles.
19 “C’est pourquoi je juge, moi, qu’il ne faut pas tracasser ceux des païens qui se convertissent à Dieu. 20 Qu’on leur mande seulement de s’abstenir de ce qui a été souillé par les idoles, des unions illégitimes, des chairs étouffées et du sang. 21 Car depuis les temps anciens Moïse a dans chaque ville ses prédicateurs, qui le lisent dans les synagogues tous les jours de sabbat.”
22 Alors les apôtres et les anciens, d’accord avec l’Eglise tout entière, décidèrent de choisir quelques-uns d’entre eux et de les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabé. Ce furent Jude, surnommé Barsabbas, et Silas, hommes considérés parmi les frères. 23 Ils leur remirent la lettre suivante:
“Les apôtres et les anciens, vos frères, aux frères de
la gentilité qui sont à Antioche, en Syrie et en
Cilicie, salut! 24 Ayant appris que, sans mandat de notre part, certaines gens venus de chez nous ont, par leurs propos, jeté le trouble parmi vous et bouleversé vos esprits, 25 nous avons décidé d’un commun accord de choisir des délégués et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabé et Paul, 26 ces hommes qui ont voué leur vie au nom de notre Seigneur Jésus Christ. 27 Nous vous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous transmettront de vive voix le même message. 28 L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas vous imposer d’autres charges que celles-ci, qui sont indispensables: 29 vous abstenir des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées et des unions illégitimes. Vous ferez bien de vous en garder. Adieu.” 30 Prenant congé donc, les délégués descendirent à Antioche, où ils réunirent l’assemblée et remirent la lettre. 31 Lecture en fut faite, et l’on se réjouit de l’encouragement qu’elle apportait. 32 Jude et Silas, qui étaient eux-mêmes prophètes, exhortèrent les frères et les affermirent par un long discours. 33 Au bout de quelque temps, les frères les renvoyèrent avec des souhaits de paix vers ceux qui les avaient députés. 34 Paul et Barnabé toutefois demeurèrent à Antioche où, avec beaucoup d’autres, ils enseignaient et annonçaient la Bonne Nouvelle, la parole du Seigneur.

3. La deuxième mission

Paul se sépare de Barnabé et choisit Silas

35 Quelque temps après, Paul dit à Barnabé: “Retournons donc visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir où ils en sont.”
36 Mais Barnabé voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc; 37 Paul, lui, n’était pas d’avis d’emmener celui qui les avait abandonnés en Pamphylie et n’avait pas été à l’oeuvre avec eux. 38 On s’échauffa, et l’on finit par se séparer. Barnabé prit Marc avec lui et s’embarqua pour Chypre. 39 De son côté, Paul fit choix de Silas et partit, après avoir été confié par les frères à la grâce de Dieu. 40 Il traversa la Syrie et la Cilicie, où il affermit les Eglises.

Paul prend Timothée avec lui

16  1 Il gagna ensuite Derbé, puis Lystres. Il y avait là un disciple nommé Timothée, fils d’une juive devenue croyante, mais d’un père grec. 2 Les frères de Lystres et d’Iconium lui rendaient un bon témoignage. 3 Paul décida de l’emmener avec lui. Il le prit donc et le circoncit, à cause des Juifs qui se trouvaient dans ces parages, car tout le monde savait que son père était grec. 4 Dans les villes où ils passaient, ils transmettaient, en recommandant de les observer, les décrets portés par les apôtres et les anciens de Jérusalem. 5 Ainsi les Eglises s’affermissaient dans la foi et croissaient en nombre de jour en jour.

De Lystre à Troas

6 Ils parcoururent la Phrygie et le territoire galate, le Saint Esprit les ayant empêchés d’annoncer la parole en Asie. 7 Parvenus aux confins de la Mysie, ils tentèrent d’entrer en Bithynie, mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas. 8 Ils traversèrent donc la Mysie et descendirent à Troas.

De Troas à Philippes

9 Or, pendant la nuit, Paul eut une vision: un Macédonien était là, debout, qui lui adressait cette prière: “Passe en Macédoine, viens à notre secours!” 10 Aussitôt après cette vision, nous cherchâmes à partir pour la Macédoine, persuadés que Dieu nous appelait à y porter la Bonne Nouvelle. 11 Embarqués à Troas, nous cinglâmes droit sur Samothrace, et le lendemain sur Néapolis, 12 d’où nous gagnâmes Philippes, cité de premier rang de ce district de Macédoine et colonie. Nous passâmes quelques jours dans cette ville, 13 puis, le jour du sabbat, nous nous rendîmes en dehors de la porte, sur les bords de la rivière, où l’on avait l’habitude de faire la prière. Nous étant assis, nous adressâmes la parole aux femmes qui s’étaient réunies. 14 L’une d’elles, nommée Lydie, nous écoutait; c’était une négociante en pourpre, de la ville de Thyatire; elle adorait Dieu. Le Seigneur lui ouvrit le coeur, de sorte qu’elle s’attacha aux paroles de Paul. 15 Après avoir été baptisée ainsi que les siens, elle nous fit cette prière: “Si vous me tenez pour une fidèle du Seigneur, venez demeurer dans ma maison.” Et elle nous y contraignit. 16 Un jour que nous nous rendions à la prière, nous rencontrâmes une servante qui avait un esprit divinateur; elle faisait gagner beaucoup d’argent à ses maîtres en rendant des oracles. 17 Elle se mit à nous suivre, Paul et nous, en criant: “Ces gens-là sont des serviteurs du Dieu Très-Haut; ils vous annoncent la voie du salut.” 18 Elle fit ainsi pendant bien des jours. A la fin Paul, excédé, se retourna et dit à l’esprit: “Je t’ordonne au nom de Jésus Christ de sortir de cette femme.” Et l’esprit sortit à l’instant même. 19 Mais ses maîtres, voyant disparaître leurs espoirs de gain, se saisirent de Paul et de Silas, les traînèrent sur l’agora devant les magistrats 20 et dirent, en les présentant aux stratèges: “Ces gens-là jettent le trouble dans notre ville. Ce sont des Juifs, 21 et ils prêchent des usages qu’il ne nous est permis, à nous Romains, ni d’accepter ni de suivre.” 22 La foule s’ameuta contre eux, et les stratèges, après avoir fait arracher leurs vêtements, ordonnèrent de les battre de verges. 23 Quand ils les eurent bien roués de coups, ils les jetèrent en prison, en recommandant au geôlier de les garder avec soin. 24 Ayant reçu pareille consigne, celui-ci les jeta dans le cachot intérieur et leur fixa les pieds dans des ceps. 25 Vers minuit, Paul et Silas, en prière, chantaient les louanges de Dieu; les prisonniers les écoutaient. 26 Tout à coup, il se produisit un si violent tremblement de terre que les fondements de la prison en furent ébranlés. A l’instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers se détachèrent. 27 Tiré de son sommeil et voyant ouvertes les portes de la prison, le geôlier sortit son glaive; il allait se tuer, à l’idée que les prisonniers s’étaient évadés. 28 Mais Paul cria d’une voix forte: “Ne te fais aucun mal, car nous sommes tous ici.” 29 Le geôlier demanda de la lumière, accourut et, tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas. 30 Puis il les fit sortir et dit: “Seigneurs, que me faut-il faire pour être sauvé?” 31 Ils répondirent: “Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et les tiens.” 32 Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. 33 Le geôlier les prit avec lui à l’heure même, en pleine nuit, lava leurs plaies et sur-le-champ reçut le baptême, lui et tous les siens. 34 Il les fit alors monter dans sa maison, dressa la table, et il se réjouit avec tous les siens d’avoir cru en Dieu. 35 Lorsqu’il fit jour, les stratèges envoyèrent les licteurs dire au geôlier: “Relâche ces gens-là.” 36 Celui-ci rapporta ces paroles à Paul: “Les stratèges ont envoyé dire de vous relâcher. Sortez donc et allez-vous-en.” 37 Mais Paul dit aux licteurs: “Ils nous ont fait battre en public et sans jugement, nous, des citoyens romains, et ils nous ont jetés en prison. Et maintenant, c’est à la dérobée qu’ils nous font sortir! Eh bien, non! Qu’ils viennent eux-mêmes nous libérer.” 38 Les licteurs rapportèrent ces paroles aux stratèges. Effrayés en apprenant qu’ils étaient citoyens romains, 39 ceux-ci vinrent les presser de quitter la ville. 40 Au sortir de la prison, Paul et Silas se rendirent chez Lydie, revirent les frères et les exhortèrent, puis ils partirent.

De Philippes à Thessalonique

17  1 Après avoir traversé Amphipolis et Apollonie, ils arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue. 2 Suivant son habitude, Paul alla les y trouver. Trois sabbats de suite, il discuta avec eux d’après les Ecritures. 3 Il les leur expliquait, établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts, “et le Christ, disait-il, c’est ce Jésus que je vous annonce.” 4 Quelques-uns d’entre eux se laissèrent convaincre et furent gagnés à Paul et à Silas, ainsi qu’une multitude d’adorateurs de Dieu et de Grecs et bon nombre de dames de qualité. 5 Mais les Juifs, pris de jalousie, ramassèrent sur la place quelques mauvais sujets, provoquèrent des attroupements et répandirent le tumulte dans la ville. Ils se présentèrent alors à la maison de Jason, cherchant Paul et Silas pour les produire devant l’assemblée du peuple. 6 Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les politarques en criant: “Ces gens qui ont révolutionné le monde entier, les voilà maintenant ici, 7 et Jason les reçoit chez lui. Tous ces gens-là contreviennent aux édits de César en affirmant qu’il y a un autre roi, Jésus.” 8 Par ces clameurs, ils mirent en émoi la foule et les politarques, 9 qui exigèrent une caution de la part de Jason et des autres avant de les relâcher.

Paul à Bérée

10 Les frères firent aussitôt partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Arrivés là, ils se rendirent à la synagogue des Juifs. 11 Or ceux-ci avaient l’âme plus noble que ceux de Thessalonique. Ils accueillirent la parole avec le plus grand empressement. Chaque jour, ils examinaient les Ecritures pour voir si tout était exact. 12 Beaucoup d’entre eux embrassèrent ainsi la foi, de même que, parmi les Grecs, des dames de qualité et bon nombre d’hommes. 13 Mais quand les Juifs de Thessalonique surent que Paul avait annoncé aussi à Bérée la parole de Dieu, ils vinrent là encore semer dans la foule l’agitation et le trouble. 14 Alors les frères firent tout de suite partir Paul en direction de la mer; quant à Silas et Timothée, ils restèrent là. 15 Ceux qui escortaient Paul le conduisirent jusqu’à Athènes et s’en retournèrent ensuite avec l’ordre pour Silas et Timothée de le rejoindre au plus vite.

Paul à Athènes

16 Tandis que Paul les attendait à Athènes, son esprit s’échauffait en lui au spectacle de cette ville remplie d’idoles. 17 Il s’entretenait donc à la synagogue avec des Juifs et ceux qui adoraient Dieu, et sur l’agora, tous les jours, avec les passants. 18 Il y avait même des philosophes épicuriens et stoïciens qui l’abordaient. Les uns disaient: “Que peut bien vouloir dire ce perroquet?” D’autres: “On dirait un prêcheur de divinités étrangères”, parce qu’il annonçait Jésus et la résurrection. 19 Ils le prirent alors avec eux et le menèrent devant l’Aréopage en disant: “Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine que tu enseignes? 20 Car ce sont d’étranges propos que tu nous fais entendre. Nous voudrions donc savoir ce que cela veut dire.” 21 Tous les Athéniens en effet et les étrangers qui résidaient parmi eux n’avaient d’autre passe-temps que de dire ou écouter les dernières nouveautés. 22 Debout au milieu de l’Aréopage, Paul dit alors:
“Athéniens, à tous égards vous êtes, je le vois, les
plus religieux des hommes. 23 Parcourant en effet votre ville et considérant vos monuments sacrés, j’ai trouvé jusqu’à un autel avec l’inscription: au dieu inconnu. Eh bien! ce que vous adorez sans le connaître, je viens, moi, vous l’annoncer. 24 “Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, lui, le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas dans des temples faits de main d’homme. 25 Il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses. 26 Si d’un principe unique il a fait tout le genre humain pour qu’il habite sur toute la face de la terre; s’il a fixé des temps déterminés et les limites de l’habitat des hommes, 27 c’était afin qu’ils cherchent la divinité pour l’atteindre, si possible, comme à tâtons et la trouver; aussi bien n’est-elle pas loin de chacun de nous. 28 C’est en elle en effet que nous avons la vie, le mouvement et l’être. Ainsi d’ailleurs l’ont dit certains des vôtres:
Car nous sommes aussi de sa race. 29 “Que si nous sommes de la race de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité soit semblable à de l’or, de l’argent ou de la pierre, travaillés par l’art et le génie de l’homme. 30 “Or voici que, fermant les yeux sur les temps de l’ignorance, Dieu fait maintenant savoir aux hommes d’avoir tous et partout à se repentir, 31 parce qu’il a fixé un jour pour juger l’univers avec justice, par un homme qu’il y a destiné, offrant à tous une garantie en le ressuscitant des morts.” 32 A ces mots de résurrection des morts, les uns se moquaient, les autres disaient: “Nous t’entendrons là-dessus une autre fois.” 33 C’est ainsi que Paul se retira du milieu d’eux. 34 Quelques hommes cependant s’attachèrent à lui et embrassèrent la foi. Denys l’Aréopagite fut du nombre. Il y eut aussi une femme nommée Damaris, et d’autres avec eux.

Fondation de l’église de Corinthe

18  1 Après cela, Paul s’éloigna d’Athènes et gagna Corinthe. 2 Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont, qui venait d’arriver d’Italie avec Priscille, sa femme, à la suite d’un édit de Claude qui ordonnait à tous les Juifs de s’éloigner de Rome. Il se lia avec eux, 3 et, comme ils étaient du même métier, il demeura chez eux et y travailla. Ils étaient de leur état fabricants de tentes. 4 Chaque sabbat, il discourait à la synagogue et s’efforçait de persuader Juifs et Grecs. 5 Quand Silas et Timothée furent arrivés de Macédoine, Paul se consacra tout entier à la parole, attestant aux Juifs que Jésus est le Christ. 6 Mais devant leur opposition et leurs paroles blasphématoires, il secoua ses vêtements et leur dit: “Que votre sang retombe sur votre tête! Pour moi, je suis pur, et désormais c’est aux païens que j’irai.” 7 Alors, se retirant de là, Paul se rendit chez un certain Justus, homme adorant Dieu, dont la maison était contiguë à la synagogue. 8 Crispus, le chef de synagogue, crut au Seigneur avec tous les siens. Beaucoup de Corinthiens qui entendaient Paul embrassaient également la foi et se faisaient baptiser. 9 Une nuit, dans une vision, le Seigneur dit à Paul: “Sois sans crainte. Continue de parler, ne te tais pas. 10 Car je suis avec toi, et personne ne mettra sur toi la main pour te faire du mal, parce que j’ai à moi un peuple nombreux dans cette ville.” 11 Il séjourna là un an et six mois, enseignant aux gens la parole de Dieu. 12 Alors que Gallion était proconsul d’Achaïe, les Juifs se soulevèrent d’un commun accord contre Paul et l’amenèrent devant le tribunal 13 en disant: “Cet individu cherche à persuader les gens d’adorer Dieu d’une manière contraire à la Loi.” 14 Paul allait ouvrir la bouche, quand Gallion dit aux Juifs: “S’il était question de quelque délit ou méfait, j’accueillerais, Juifs, votre plainte, comme de raison. 15 Mais puisqu’il s’agit de contestations sur des mots et des noms et sur votre propre Loi, à vous de voir! Etre juge, moi, en ces matières, je m’y refuse.” 16 Et il les renvoya du tribunal. 17 Tous alors se saisirent de Sosthène, le chef de synagogue, et, devant le tribunal, se mirent à le battre. Et de tout cela Gallion n’avait cure. 18 Paul resta encore un certain temps à Corinthe, puis il prit congé des frères et s’embarqua pour la Syrie. Priscille et Aquila l’accompagnaient. Il s’était fait tondre la tête à Cenchrées, à cause d’un voeu qu’il avait fait.

Paul à Jérusalem

19 Ils abordèrent à Ephèse, où il se sépara de ses compagnons. Il se rendit à la synagogue et s’y entretint avec les Juifs. 20 Ceux-ci lui demandèrent de prolonger son séjour. Il n’y consentit pas, 21 mais, en prenant congé d’eux, il leur dit: “Je reviendrai chez vous une autre fois, s’il plaît à Dieu.” Et il partit d’Ephèse. 22 Débarqué à Césarée, il monta saluer l’Eglise, puis descendit à Antioche;

Troisième voyage missionnaire

23 après y avoir passé quelque temps, il repartit et parcourut successivement le territoire galate et la Phrygie en affermissant tous les disciples.

Apollos à Ephèse et à Corinthe

24 Un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, était arrivé à Ephèse. C’était un homme éloquent, versé dans les Ecritures. 25 Il avait été instruit de la Voie du Seigneur, et, dans la ferveur de son âme, il prêchait et enseignait avec exactitude ce qui concerne Jésus, bien qu’il connût seulement le baptême de Jean. 26 Il se mit donc à parler avec assurance dans la synagogue. Priscille et Aquila, qui l’avaient entendu, le prirent avec eux et lui exposèrent plus exactement la Voie. 27 Comme il voulait partir pour l’Achaïe, les frères l’y encouragèrent et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Arrivé là, il fut, par l’effet de la grâce, d’un grand secours aux croyants: 28 car il réfutait vigoureusement les Juifs en public, démontrant par les Ecritures que Jésus est le Christ.

Paul à Ephèse

19  1 Tandis qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir traversé le haut-pays, arriva à Ephèse. Il y trouva quelques disciples 2 et leur dit: “Avez-vous reçu l’Esprit Saint quand vous avez embrassé la foi?” Ils lui répondirent: “Mais nous n’avons même pas entendu dire qu’il y a un Esprit Saint.” 3 Et lui: “Quel baptême avez-vous donc reçu”  —  “Le baptême de Jean”, répondirent-ils. 4 Paul dit alors: “Jean a baptisé d’un baptême de repentance, en disant au peuple de croire en celui qui viendrait après lui, c’est-à-dire en Jésus.” 5 A ces mots, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus; 6 et quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues et à prophétiser. 7 Ces hommes étaient en tout une douzaine. 8 Paul se rendit à la synagogue et, pendant trois mois, y parla avec assurance. Il entretenait ses auditeurs du Royaume de Dieu et cherchait à les persuader. 9 Certains cependant, endurcis et incrédules, décriaient la Voie devant l’assistance. Il rompit alors avec eux et prit à part les disciples. Chaque jour, il les entretenait dans l’école de Tyrannos. 10 Il en fut ainsi deux années durant, en sorte que tous les habitants de l’Asie, Juifs et Grecs, purent entendre la parole du Seigneur. 11 Dieu opérait par les mains de Paul des miracles peu banals, 12 à tel point qu’il suffisait d’appliquer sur les malades des mouchoirs ou des linges qui avaient touché son corps: alors les maladies les quittaient et les esprits mauvais s’en allaient. 13 Or quelques exorcistes juifs ambulants s’essayèrent à prononcer, eux aussi, le nom du Seigneur Jésus sur ceux qui avaient des esprits mauvais. Ils disaient: “Je vous adjure par ce Jésus que Paul proclame.” 14 Il y avait sept fils de Scéva, un grand prêtre juif, qui agissaient de la sorte. 15 Mais l’esprit mauvais leur répliqua: “Jésus, je le connais, et Paul, je sais qui c’est. Mais vous autres, qui êtes-vous?” 16 Et se jetant sur eux, l’homme possédé de l’esprit mauvais les maîtrisa les uns et les autres et les malmena si bien que c’est nus et couverts de blessures qu’ils s’échappèrent de cette maison. 17 Tous les habitants d’Ephèse, Juifs et Grecs, surent la chose. La crainte alors s’empara de tous et le nom du Seigneur Jésus fut glorifié. 18 Beaucoup de ceux qui étaient devenus croyants venaient faire leurs aveux et dévoiler leurs pratiques. 19 Bon nombre de ceux qui s’étaient adonnés à la magie apportaient leurs livres et les brûlaient en présence de tous. On en estima la valeur: cela faisait 50.000 pièces d’argent. 20 Ainsi la parole du Seigneur croissait et s’affermissait puissamment. 21 Après ces événements, Paul forma le projet de traverser la Macédoine et l’Achaïe pour gagner Jérusalem. “Après avoir été là, disait-il, il me faut voir également Rome.” 22 Il envoya alors en Macédoine deux de ses auxiliaires, Timothée et Eraste; pour lui, il resta quelque temps encore en Asie.

L’émeute des orfèvres

23 Vers ce temps-là, un tumulte assez grave se produisit à propos de la Voie. 24 Un certain Démétrius, qui était orfèvre et fabriquait des temples d’Artémis en argent, procurait ainsi aux artisans beaucoup de travail. 25 Il les réunit, ainsi que les ouvriers des métiers similaires, et leur dit: “Mes amis, c’est à cette industrie, vous le savez, que nous devons notre bien-être. 26 Or, vous le voyez et l’entendez dire, non seulement à Ephèse, mais dans presque toute l’Asie, ce Paul, par ses raisons, a entraîné à sa suite une foule considérable, en affirmant qu’ils ne sont pas dieux, ceux qui sont sortis de la main des hommes. 27 Cela risque non seulement de jeter le discrédit sur notre profession, mais encore de faire compter pour rien le sanctuaire même de la grande déesse Artémis, pour finir par dépouiller de son prestige celle que révèrent toute l’Asie et le monde entier.” 28 A ces mots, remplis de colère, ils se mirent à crier: “Grande est l’Artémis des Ephésiens!” 29 Le désordre gagna la ville entière. On se précipita en masse au théâtre, y entraînant les Macédoniens Gaïus et Aristarque, compagnons de voyage de Paul. 30 Paul, lui, voulait se présenter devant l’assemblée du peuple, mais les disciples l’en empêchèrent. 31 Quelques asiarques même, qui l’avaient en amitié, le firent instamment prier de ne pas s’exposer en allant au théâtre. 32 Les uns criaient une chose, les autres une autre. L’assemblée était en pleine confusion, et la plupart ne savaient même pas pourquoi on s’était réuni. 33 Des gens de la foule persuadèrent Alexandre, que les Juifs poussaient en avant. Alexandre, ayant fait signe de la main, voulait s’expliquer devant le peuple. 34 Mais quand on eut reconnu que c’était un Juif, tous se mirent à crier d’une seule voix, pendant près de deux heures: “Grande est l’Artémis des Ephésiens!” 35 Enfin le chancelier calma la foule et dit: “Ephésiens, quel homme au monde ignore que la ville d’Ephèse est la gardienne du temple de la grande Artémis et de sa statue tombée du ciel? 36 Cela étant donc sans conteste, il faut vous tenir tranquilles et ne rien faire d’inconsidéré. 37 Vous avez amené ces hommes: ils ne sont coupables ni de sacrilège ni de blasphème envers notre déesse. 38 Que si Démétrius et les artisans qui sont avec lui ont des griefs contre quelqu’un, il y a des audiences, il y a des proconsuls: qu’ils portent plainte. 39 Et si vous avez quelque autre affaire à débattre, on la résoudra dans l’assemblée régulière. 40 Aussi bien risquons-nous d’être accusés de sédition pour ce qui s’est passé aujourd’hui, vu qu’il n’existe aucun motif qui nous permette de justifier cet attroupement.” Et sur ces mots, il congédia l’assemblée.

La Mécédoire et la Grèce

20  1 Après que le tumulte eut pris fin, Paul convoqua les disciples, leur adressa une exhortation et, après avoir fait ses adieux, partit pour la Macédoine. 2 Il traversa cette contrée, y exhorta longuement les fidèles et parvint en Grèce, 3 où il resta trois mois. Un complot fomenté par les Juifs contre lui au moment où il allait s’embarquer pour la Syrie le décida à s’en retourner par la Macédoine. 4 Il avait pour compagnons Sopatros, fils de Pyrrhus, de Bérée; Aristarque et Secundus, de Thessalonique; Gaïus, de Dobérès, et Timothée, ainsi que les Asiates Tychique et Trophime. 5 Ceux-ci prirent les devants et nous attendirent à Troas. 6 Nous-mêmes, nous quittâmes Philippes par mer après les jours des Azymes et, au bout de cinq jours, les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours.

La nuit de Troas

7 Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain; Paul, qui devait partir le lendemain, s’entretenait avec eux. Il prolongea son discours jusqu’au milieu de la nuit. 8 Il y avait bon nombre de lampes dans la chambre haute où nous étions réunis. 9 Un adolescent, du nom d’Eutyque, qui était assis sur le bord de la fenêtre, se laissa gagner par un profond sommeil, pendant que Paul discourait toujours. Entraîné par le sommeil, il tomba du troisième étage en bas. On le releva mort. 10 Paul descendit, se pencha sur lui, le prit dans ses bras et dit: “Ne vous agitez donc pas: son âme est en lui.” 11 Puis il remonta, rompit le pain et mangea; longtemps encore il parla, jusqu’au point du jour. C’est alors qu’il partit. 12 Quant au jeune garçon, on le ramena vivant, et ce ne fut pas une petite consolation.

De Troas à Milet

13 Pour nous, prenant les devants par mer, nous fîmes voile vers Assos, où nous devions prendre Paul: ainsi en avait-il disposé. Lui-même viendrait par la route. 14 Lorsqu’il nous eut rejoints à Assos, nous le prîmes à bord et gagnâmes Mitylène. 15 De là, nous repartîmes le lendemain et parvînmes devant Chio. Le jour suivant, nous touchions à Samos, et, après nous être arrêtés à Trogyllion, nous arrivions le jour d’après à Milet. 16 Paul avait en effet décidé de passer au large d’Ephèse, pour ne pas avoir à s’attarder en Asie. Il se hâtait afin d’être, si possible, le jour de la Pentecôte à Jérusalem.

Les adieux de Paul aux anciens de l’Eglise d’Ephèse

17 De Milet, il envoya chercher à Ephèse les anciens de cette Eglise. 18 Quand ils furent arrivés auprès de lui, il leur dit:
“Vous savez vous-mêmes de quelle façon, depuis le
premier jour où j’ai mis le pied en Asie, je n’ai
cessé de me comporter avec vous, 19 servant le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves que m’ont occasionnées les machinations des Juifs. 20 Vous savez comment, en rien de ce qui vous était avantageux, je ne me suis dérobé quand il fallait vous prêcher et vous instruire, en public et en privé, 21 adjurant Juifs et Grecs de se repentir envers Dieu et de croire en Jésus, notre Seigneur. 22 “Et maintenant voici qu’enchaîné par l’Esprit je me rends à Jérusalem, sans savoir ce qui m’y adviendra, 23 sinon que, de ville en ville, l’Esprit Saint m’avertit que chaînes et tribulations m’attendent. 24 Mais je n’attache aucun prix à ma propre vie, pourvu que je mène à bonne fin ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus: rendre témoignage à l’Evangile de la grâce de Dieu. 25 “Et maintenant voici que, je le sais, vous ne reverrez plus mon visage, vous tous au milieu de qui j’ai passé en proclamant le Royaume. 26 C’est pourquoi je l’atteste aujourd’hui devant vous: je suis pur du sang de tous. 27 Car je ne me suis pas dérobé quand il fallait vous annoncer toute la volonté de Dieu. 28 “Soyez attentifs à vous-mêmes, et à tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis gardiens pour paître l’Eglise de Dieu, qu’il s’est acquise par le sang de son propre fils. 29 “Je sais, moi, qu’après mon départ il s’introduira parmi vous des loups redoutables qui ne ménageront pas le troupeau, 30 et que du milieu même de vous se lèveront des hommes tenant des discours pervers dans le but d’entraîner les disciples à leur suite. 31 C’est pourquoi soyez vigilants, vous souvenant que, trois années durant, nuit et jour, je n’ai cessé de reprendre avec larmes chacun d’entre vous. 32 “Et à présent je vous confie à Dieu et à la parole de sa grâce, qui a le pouvoir de bâtir l’édifice et de procurer l’héritage parmi tous les sanctifiés. 33 “Argent, or, vêtements, je n’en ai convoité de personne: 34 vous savez vous-mêmes qu’à mes besoins et à ceux de mes compagnons ont pourvu les mains que voilà. 35 De toutes manières je vous l’ai montré: c’est en peinant ainsi qu’il faut venir en aide aux faibles et se souvenir des paroles du Seigneur Jésus, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.” 36 A ces mots, se mettant à genoux, avec eux tous il pria. 37 Tous alors éclatèrent en sanglots, et, se jetant au cou de Paul, ils l’embrassaient, 38 affligés surtout de la parole qu’il avait dite: qu’ils ne devaient plus revoir son visage. Puis ils l’accompagnèrent jusqu’au bateau.

De Milet à Tyr et Prolémaïs

21  1 Lorsque, nous étant arrachés à eux, nous eûmes gagné le large, nous cinglâmes droit sur Cos; le lendemain nous atteignîmes Rhodes, et de là Patara. 2 Ayant trouvé un navire en partance pour la Phénicie, nous y montâmes et partîmes. 3 Arrivés en vue de Chypre, nous la laissâmes à gauche pour voguer vers la Syrie, et nous abordâmes à Tyr, car c’est là que le bateau devait décharger sa cargaison. 4 Ayant découvert les disciples, nous restâmes là sept jours. Poussés par l’Esprit, ils disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem. 5 Mais, notre séjour achevé, nous partîmes. Nous marchions, escortés de tous, y compris femmes et enfants. Hors de la ville, nous nous mîmes à genoux sur la grève pour prier. 6 Puis, ayant fait nos adieux, nous montâmes sur le navire. Ces gens s’en retournèrent alors chez eux. 7 Et nous, achevant la traversée, nous nous rendîmes de Tyr à Ptolémaïs. Après avoir salué les frères et être restés un jour avec eux,

A Césarée

8 nous repartîmes le lendemain pour gagner Césarée. Descendus chez Philippe l’évangéliste, qui était un des Sept, nous demeurâmes chez lui. 9 Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient. 10 Comme nous passions là plusieurs jours, un prophète du nom d’Agabus descendit de Judée. 11 Il vint nous trouver et, prenant la ceinture de Paul, il s’en lia les pieds et les mains en disant: “Voici ce que dit l’Esprit Saint: L’homme auquel appartient cette ceinture, les Juifs le lieront comme ceci à Jérusalem, et ils le livreront aux mains des païens.” 12 A ces paroles, nous nous mîmes, avec ceux de l’endroit, à supplier Paul de ne pas monter à Jérusalem. 13 Alors il répondit: “Qu’avez-vous à pleurer et à me briser le coeur? Je suis prêt, moi, non seulement à me laisser lier, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus.” 14 Comme il n’y avait pas moyen de le persuader, nous cessâmes nos instances, disant: “Que la volonté du Seigneur se fasse!”

De Césarée à Jérusalem

15 Après ces quelques jours, ayant achevé nos préparatifs, nous montâmes à Jérusalem. 16 Des disciples de Césarée nous accompagnèrent et nous menèrent loger chez un certain Mnason, de Chypre, disciple des premiers jours.

Paul à Jérusalem

17 A notre arrivée à Jérusalem, les frères nous reçurent avec joie. 18 Le jour suivant, Paul se rendit avec nous chez Jacques, où tous les anciens se réunirent. 19 Après les avoir salués, il se mit à exposer par le détail ce que Dieu avait fait chez les païens par son ministère. 20 Et ils glorifiaient Dieu de ce qu’ils entendaient. Ils lui dirent alors: “Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont embrassé la foi, et ce sont tous de zélés partisans de la Loi. 21 Or à ton sujet ils ont entendu dire que, dans ton enseignement, tu pousses les Juifs qui vivent au milieu des païens à la défection vis-à-vis de Moïse, leur disant de ne plus circoncire leurs enfants et de ne plus suivre les coutumes. 22 Que faire donc? Assurément la multitude ne manquera pas de se rassembler, car on apprendra ton arrivée. 23 Fais donc ce que nous allons te dire. Nous avons ici quatre hommes qui sont tenus par un voeu. 24 Emmène-les, joins-toi à eux pour la purification et charge-toi des frais pour qu’ils puissent se faire raser la tête. Ainsi tout le monde saura qu’il n’y a rien de vrai dans ce qu’ils ont entendu dire à ton sujet, mais que tu te conduis, toi aussi, en observateur de la Loi. 25 Quant aux païens qui ont embrassé la foi, nous leur avons mandé nos décisions: se garder des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées et des unions illégitimes.” 26 Le jour suivant, Paul emmena donc ces hommes et, après s’être joint à eux pour la purification, il entra dans le Temple, où il annonça le délai dans lequel, les jours de purification terminés, on devrait présenter l’oblation pour chacun d’entre eux.

Emeute des juifs et arrestation de Paul

27 Les sept jours touchaient à leur fin, quand les Juifs d’Asie, l’ayant aperçu dans le Temple, ameutèrent la foule et mirent la main sur lui, 28 en criant: “Hommes d’Israël, au secours! Le voici, l’individu qui prêche à tous et partout contre notre peuple, contre la Loi et contre ce Lieu! Et voilà encore qu’il a introduit des Grecs dans le Temple et profané ce saint Lieu.” 29 Précédemment en effet ils avaient vu l’Ephésien Trophime avec lui dans la ville, et ils pensaient que Paul l’avait introduit dans le Temple. 30 La ville entière fut en effervescence, et le peuple accourut de toutes parts. On s’empara de Paul, on se mit à le traîner hors du Temple, dont les portes furent aussitôt fermées. 31 On cherchait à le mettre à mort, quand cet avis parvint au tribun de la cohorte: “Tout Jérusalem est sens dessus dessous!” 32 Aussitôt, prenant avec lui des soldats et des centurions, il se précipita sur les manifestants. Ceux-ci, à la vue du tribun et des soldats, cessèrent de frapper Paul. 33 Alors le tribun s’approcha, se saisit de lui et ordonna de le lier de deux chaînes; puis il demanda qui il était et ce qu’il avait fait. 34 Mais dans la foule les uns criaient ceci, les autres cela. Ne pouvant, dans ce tapage, obtenir aucun renseignement précis, il donna l’ordre de conduire Paul dans la forteresse. 35 Quand il eut atteint les degrés, il dut être porté par les soldats, en raison de la violence de la foule. 36 Car le peuple suivait en masse, aux cris de: “A mort!”

Discours de Paul aux juifs de Jérusalem

37 Sur le point d’être introduit dans la forteresse, Paul dit au tribun: “Me serait-il permis de te dire un mot”  —  “Tu sais le grec? Demanda celui-ci. 38 Tu n’es donc pas l’Egyptien qui, ces temps derniers, a soulevé 4.000 bandits et les a entraînés au désert”  — 39 “Moi, reprit Paul, je suis Juif, de Tarse en Cilicie, citoyen d’une ville qui n’est pas sans renom. Je t’en prie, permets-moi de parler au peuple.” 40 La permission accordée, Paul, debout sur les degrés, fit de la main signe au peuple. Il se fit un grand silence. Alors il leur adressa la parole en langue hébraïque.

22  1 “Frères et pères, écoutez ce que j’ai maintenant à vous dire pour ma défense.” 2 Quand ils entendirent qu’il s’adressait à eux en langue hébraïque, leur silence se fit plus profond. Il poursuivit: 3 “Je suis Juif. Né à Tarse en Cilicie, j’ai cependant été élevé ici dans cette ville, et c’est aux pieds de Gamaliel que j’ai été formé à l’exacte observance de la Loi de nos pères, et j’étais rempli du zèle de Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui. 4 J’ai persécuté à mort cette Voie, chargeant de chaînes et jetant en prison hommes et femmes, 5 comme le grand prêtre m’en est témoin, ainsi que tout le collège des anciens. J’avais même reçu d’eux des lettres pour les frères de Damas, et je m’y rendais en vue d’amener ceux de là-bas enchaînés à Jérusalem pour y être châtiés. 6 “Je faisais route et j’approchais de Damas, quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel m’enveloppa de son éclat. 7 Je tombai sur le sol et j’entendis une voix qui me disait: Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu? 8 Je répondis: Qui es-tu, Seigneur? Il me dit alors: Je suis Jésus le Nazôréen, que tu persécutes. 9 Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. 10 Je repris: Que dois-je faire, Seigneur? Le Seigneur me dit: Relève-toi. Va à Damas. Là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire. 11 Mais comme je n’y voyais plus à cause de l’éclat de cette lumière, c’est conduit par la main de mes compagnons que j’arrivai à Damas. 12 “Il y avait là un certain Ananie, homme dévot selon la Loi et jouissant du bon témoignage de tous les Juifs de la ville; 13 il vint me trouver et, une fois près de moi, me dit: Saoul, mon frère, recouvre la vue. Et moi, au même instant, je pus le voir. 14 Il dit alors: Le Dieu de nos pères t’a prédestiné à connaître sa volonté, à voir le Juste et à entendre la voix sortie de sa bouche; 15 car pour lui tu dois être témoin devant tous les hommes de ce que tu as vu et entendu. 16 Pourquoi tarder encore? Allons! Reçois le baptême et purifie-toi de tes péchés en invoquant son nom. 17 “De retour à Jérusalem, il m’est arrivé, un jour que je priais dans le Temple, de tomber en extase. 18 Je vis le Seigneur, qui me dit: Hâte-toi, sors vite de Jérusalem, car ils n’accueilleront pas ton témoignage à mon sujet. — 19 Seigneur, répondis-je, ils savent pourtant bien que, de synagogue en synagogue, je faisais jeter en prison et battre de verges ceux qui croient en toi; 20 et quand on répandait le sang d’Etienne, ton témoin, j’étais là, moi aussi, d’accord avec ceux qui le tuaient, et je gardais leurs vêtements” 21 Il me dit alors: Va; c’est au loin, vers les païens, que moi, je veux t’envoyer.”

Paul dans la forteresse d’Antonia

22 Jusque-là on l’écoutait. Mais à ces mots, on se mit à crier: “Otez de la terre un pareil individu! Il n’est pas digne de vivre.” 23 On vociférait, on jetait ses vêtements, on lançait de la poussière en l’air. 24 Le tribun le fit alors introduire dans la forteresse et ordonna de lui donner la question par le fouet, afin de savoir pour quel motif on criait ainsi contre lui. 25 Quand on l’eut attaché avec les courroies, Paul dit au centurion de service: “Un citoyen romain, et qui n’a même pas été jugé, vous est-il permis de lui appliquer le fouet?” 26 A ces mots, le centurion alla trouver le tribun pour le prévenir: “Que vas-tu faire? Cet homme est citoyen romain.” 27 Le tribun vint donc demander à Paul: “Dis-moi, tu es citoyen romain”  —  “Oui”, répondit-il. 28 Le tribun reprit: “Moi, il m’a fallu une forte somme pour acheter ce droit de cité”
—  “Et moi, dit Paul, je l’ai de naissance.” 29 Aussitôt donc, ceux qui allaient le mettre à la question s’écartèrent de lui et le tribun lui-même eut peur, sachant que c’était un citoyen romain qu’il avait chargé de chaînes.

Paul devant le sanhédrin

30 Le lendemain, voulant savoir de quoi les Juifs l’accusaient au juste, il le fit détacher et ordonna aux grands prêtres ainsi qu’à tout le Sanhédrin de se réunir; puis il amena Paul et le fit comparaître devant eux.

23  1 Fixant du regard le Sanhédrin, Paul dit: “Frères, c’est tout à fait en bonne conscience que je me suis conduit devant Dieu jusqu’à ce jour.” 2 Mais le grand prêtre Ananie ordonna à ses assistants de le frapper sur la bouche. 3 Alors Paul lui dit: “C’est Dieu qui te frappera, toi, muraille blanchie! Eh quoi! Tu sièges pour me juger d’après la Loi, et, au mépris de la Loi, tu ordonnes de me frapper!” 4 Les assistants lui dirent: “C’est le grand prêtre de Dieu que tu insultes?” 5 Paul répondit: “Je ne savais pas, frères, que ce fût le grand prêtre. Car il est écrit: Tu ne maudiras pas le chef de ton peuple.” 6 Paul savait qu’il y avait là d’un côté le parti des Sadducéens, de l’autre celui des Pharisiens. Il s’écria donc dans le Sanhédrin: “Frères, je suis, moi, Pharisien, fils de Pharisiens. C’est pour notre espérance, la résurrection des morts, que je suis mis en jugement.” 7 A peine eut-il dit cela qu’un conflit se produisit entre Pharisiens et Sadducéens, et l’assemblée se divisa. 8 Les Sadducéens disent en effet qu’il n’y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les Pharisiens professent l’un et l’autre. 9 Il se fit donc une grande clameur. Quelques scribes du parti des Pharisiens se levèrent et protestèrent énergiquement: “Nous ne trouvons rien de mal en cet homme. Et si un esprit lui avait parlé? Ou un ange?” 10 La dispute devenait de plus en plus vive. Le tribun, craignant qu’ils ne missent Paul en pièces, fit descendre la troupe pour l’enlever du milieu d’eux et le ramener à la forteresse.

Apparition de Jésus à Paul

11 La nuit suivante, le Seigneur vint le trouver et lui dit: “Courage! De même que tu as rendu témoignage de moi à Jérusalem, ainsi faut-il encore que tu témoignes à Rome.”

Complot des juifs, Paul transféré à Césarée

12 Lorsqu’il fit jour, les Juifs tinrent un conciliabule, où ils s’engagèrent par anathème à ne pas manger ni boire avant d’avoir tué Paul. 13 Ils étaient plus de 40 à avoir fait cette conjuration. 14 Ils allèrent trouver les grands prêtres et les anciens, et leur dirent: “Nous nous sommes engagés par anathème à ne rien prendre avant d’avoir tué Paul. 15 Vous donc maintenant, d’accord avec le Sanhédrin, expliquez au tribun qu’il doit vous l’amener, sous prétexte d’examiner plus à fond son affaire. De notre côté, nous sommes prêts à le tuer avant qu’il n’arrive.” 16 Mais le fils de la soeur de Paul eut connaissance du guet-apens. Il se rendit à la forteresse, entra et prévint Paul. 17 Appelant un des centurions, Paul lui dit: “Conduis ce jeune homme au tribun; il a quelque chose à lui communiquer.” 18 Le centurion le prit donc et l’amena au tribun. “Le prisonnier Paul, dit-il, m’a appelé et m’a prié de t’amener ce jeune homme, qui a quelque chose à te dire.” 19 Le tribun prit le jeune homme par la main, se retira à l’écart et lui demanda: “Qu’as-tu à me communiquer”  — 20 “Les Juifs, répondit-il, se sont concertés pour te prier d’amener Paul demain au Sanhédrin, sous prétexte d’enquêter plus à fond sur son cas. 21 Ne va pas les croire. Plus de 40 d’entre eux le guettent, qui se sont engagés par anathème à ne pas manger ni boire avant de l’avoir tué. Et maintenant, ils sont tout prêts, escomptant ton accord.” 22 Le tribun congédia le jeune homme avec cette recommandation: “Ne raconte à personne que tu m’as révélé ces choses.” 23 Puis il appela deux des centurions et leur dit: “Tenez prêts à partir pour Césarée, dès la troisième heure de la nuit, 200 soldats, 70 cavaliers et 200 hommes d’armes. 24 Qu’on ait aussi des chevaux pour faire monter Paul et le conduire sain et sauf au gouverneur Félix.” 25 Et il écrivit une lettre ainsi conçue: 26 “Claudius Lysias au très excellent gouverneur Félix, salut! 27 L’homme que voici avait été pris par les Juifs, et ils allaient le tuer, quand j’arrivai avec la troupe et le leur arrachai, ayant appris qu’il était citoyen romain. 28 J’ai voulu savoir au juste pourquoi ils l’accusaient et je l’ai amené dans leur Sanhédrin. 29 J’ai constaté que l’accusation se rapportait à des points contestés de leur Loi, mais qu’il n’y avait aucune charge qui entraînât la mort ou les chaînes. 30 Avisé qu’un complot se préparait contre cet homme, je te l’ai aussitôt envoyé, et j’ai informé ses accusateurs qu’ils avaient à porter devant toi leur plainte contre lui.” 31 Conformément aux ordres reçus, les soldats prirent Paul et le conduisirent de nuit à Antipatris. 32 Le lendemain, ils laissèrent les cavaliers s’en aller avec lui et rentrèrent à la forteresse. 33 Arrivés à Césarée, les cavaliers remirent la lettre au gouverneur et lui présentèrent Paul. 34 Après avoir lu la lettre, le gouverneur s’informa de quelle province il était. Apprenant qu’il était de Cilicie: 35 “Je t’entendrai, dit-il, quand tes accusateurs seront arrivés, eux aussi.” Et il le fit garder dans le prétoire d’Hérode.

Paul et ses accusateurs devant Félix

24  1 Cinq jours plus tard, le grand prêtre Ananie descendit avec quelques anciens et un avocat, un certain Tertullus, et, devant le gouverneur, ils se constituèrent accusateurs de Paul. 2 Celui-ci fut appelé, et Tertullus entama l’accusation en ces termes: “La paix profonde dont nous jouissons grâce à toi et les réformes dont cette nation est redevable à ta providence, 3 en tout et partout nous les accueillons, très excellent Félix, avec toutes sortes d’actions de grâces. 4 Mais pour ne pas t’importuner davantage, je te prie de nous écouter un instant avec la bienveillance qui te caractérise. 5 Cet homme, nous l’avons constaté, est une peste: il suscite des désordres chez tous les Juifs du monde entier, et c’est un meneur du parti des Nazôréens. 6 Il a même tenté de profaner le Temple, et nous l’avons alors arrêté. 7 C’est par lui que tu pourras toi-même, en l’interrogeant, t’assurer du bien-fondé de toutes nos accusations contre lui.” 8 Les Juifs l’appuyèrent, assurant qu’il en était bien ainsi. 9 Alors, le gouverneur lui ayant fait signe de parler, Paul répondit:
“Voilà, je le sais, de nombreuses années que tu as
cette nation sous ta juridiction; aussi est-ce
avec confiance que je plaiderai ma cause. 10 Tu peux t’en assurer: il n’y a pas plus de douze jours que je suis monté en pèlerinage à Jérusalem, 11 et, ni dans le Temple, ni dans les synagogues, ni par la ville, on ne m’a trouvé en discussion avec quelqu’un ou en train d’ameuter la foule. 12 Ils ne peuvent pas davantage te prouver ce dont ils m’accusent maintenant. 13 “Je t’avoue pourtant ceci: c’est suivant la Voie, qualifiée par eux de parti, que je sers le Dieu de mes pères, gardant ma foi à tout ce qu’il y a dans la Loi et à ce qui est écrit dans les Prophètes, 14 ayant en Dieu l’espérance, comme ceux-ci l’ont eux-mêmes, qu’il y aura une résurrection des justes et des pécheurs. 15 C’est pourquoi, moi aussi, je m’applique à avoir sans cesse une conscience irréprochable devant Dieu et devant les hommes. 16 “Au bout de bien des années, je suis venu apporter des aumônes à ma nation et présenter des offrandes: 17 c’est ainsi qu’ils m’ont trouvé dans le Temple; je m’étais purifié et ne provoquais ni attroupement ni tumulte. 18 Mais quelques Juifs d’Asie… c’est eux qui auraient dû se présenter devant toi et m’accuser, s’ils avaient quelque chose contre moi! 19 Que ceux-ci du moins disent, eux, de quel délit ils m’ont trouvé coupable lorsque j’ai comparu devant le Sanhédrin! 20 A moins qu’il ne s’agisse de cette seule parole que j’ai criée, debout au milieu d’eux: C’est à cause de la résurrection des morts que je suis mis aujourd’hui en jugement devant vous.” 21 Félix, qui était fort exactement informé de ce qui concerne la Voie, les ajourna en disant: “Dès que le tribun Lysias sera descendu, je statuerai sur votre affaire.” 22 Il prescrivit au centurion de garder Paul prisonnier, mais de lui laisser quelques facilités et de n’empêcher aucun des siens de lui rendre service. 23 Quelques jours plus tard, Félix vint avec sa femme Drusille, qui était juive. Il envoya chercher Paul et l’écouta parler de la foi au Christ Jésus.

Paul devant Félix et Drusilla

24 Mais comme il se mettait à discourir sur la justice, la continence, le jugement à venir, Félix prit peur et répondit: “Pour le moment, tu peux aller. Je te rappellerai à la première occasion.” 25 Il espérait par ailleurs que Paul lui donnerait de l’argent; aussi l’envoyait-il assez souvent chercher pour converser avec lui.

Porcius Festus succède à Félix

26 Après deux années révolues, Félix reçut pour successeur Porcius Festus. Voulant faire plaisir aux Juifs, Félix laissa Paul en captivité.

25  1 Trois jours après son arrivée dans la province, Festus monta de Césarée à Jérusalem. 2 Les grands prêtres et les notables juifs se constituèrent devant lui accusateurs de Paul. Lui présentant leur requête 3 contre celui-ci, ils sollicitaient comme une faveur qu’il fût transféré à Jérusalem; ils préparaient un guet-apens pour le tuer en chemin. 4 Mais Festus répondit que Paul devait rester en prison à Césarée, que lui-même d’ailleurs allait partir tout de suite. 5 “Que ceux donc d’entre vous qui ont qualité, dit-il, descendent avec moi et, si cet homme est coupable en quelque manière, qu’ils le mettent en accusation.”

Paul en appelle à César

6 Après avoir passé chez eux huit à dix jours au plus, il descendit à Césarée et, siégeant au tribunal le lendemain, il fit amener Paul. 7 Quand celui-ci fut arrivé, les Juifs descendus de Jérusalem l’entourèrent, portant contre lui des accusations multiples et graves, qu’ils n’étaient pas capables de prouver. 8 Paul se défendait: “Je n’ai, disait-il, commis aucune faute contre la Loi des Juifs, ni contre le Temple, ni contre César.” 9 Voulant faire plaisir aux Juifs, Festus répondit à Paul: “Veux-tu monter à Jérusalem pour y être jugé là-dessus en ma présence?” 10 Mais Paul répliqua: “Je suis devant le tribunal de César; c’est là que je dois être jugé. Je n’ai fait aucun tort aux Juifs, tu le sais très bien toi-même. 11 Mais si je suis réellement coupable, si j’ai commis quelque crime qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir. Si, par contre, il n’y a rien de fondé dans les accusations de ces gens-là contre moi, nul n’a le droit de me céder à eux. J’en appelle à César!” 12 Alors Festus, après en avoir conféré avec son conseil, répondit: “Tu en appelles à César, tu iras devant César.”

Festus informe Agrippa du cas de Paul

13 Quelques jours plus tard, le roi Agrippa et Bérénice arrivèrent à Césarée et vinrent saluer Festus. 14 Comme leur séjour se prolongeait, Festus exposa au roi l’affaire de Paul: “Il y a ici, dit-il, un homme que Félix a laissé en captivité. 15 Pendant que j’étais à Jérusalem, les grands prêtres et les anciens des Juifs ont porté plainte à son sujet, demandant sa condamnation. 16 Je leur ai répondu que les Romains n’ont pas l’habitude de céder un homme avant que, ayant été accusé, il ait eu ses accusateurs en face de lui et qu’on lui ait donné la possibilité de se défendre contre l’inculpation. 17 Ils sont donc venus ici avec moi, et, sans y apporter aucun délai, dès le lendemain, j’ai siégé à mon tribunal et fait amener l’homme. 18 Mis en sa présence, les accusateurs n’ont soulevé aucun grief concernant des forfaits que, pour ma part, j’aurais soupçonnés. 19 Ils avaient seulement avec lui je ne sais quelles contestations touchant leur religion à eux et touchant un certain Jésus, qui est mort, et que Paul affirme être en vie. 20 Pour moi, embarrassé devant un débat de ce genre, je lui ai demandé s’il voulait aller à Jérusalem pour y être jugé là-dessus. 21 Mais Paul ayant interjeté appel pour que son cas fût réservé au jugement de l’auguste empereur, j’ai ordonné de le garder jusqu’à ce que je l’envoie à César.” 22 Agrippa dit à Festus: “Je voudrais, moi aussi, entendre cet homme”  — “Demain, dit-il, tu l’entendras.”

Discours de Paul devant Agrippa

23 Le lendemain donc, Agrippa et Bérénice vinrent en grande pompe et se rendirent à la salle d’audience, entourés des tribuns et des notabilités de la ville. Sur l’ordre de Festus, on amena Paul. 24 Festus dit alors: “Roi Agrippa et vous tous ici présents avec nous, vous voyez cet homme au sujet duquel la communauté juive tout entière est intervenue auprès de moi, tant à Jérusalem qu’ici, protestant à grands cris qu’il ne fallait pas le laisser vivre davantage. 25 Pour moi, j’ai reconnu qu’il n’a rien fait qui mérite la mort; cependant, comme il en a lui-même appelé à l’auguste empereur, j’ai décidé de le lui envoyer. 26 Je n’ai rien de bien précis à écrire au Seigneur sur son compte; c’est pourquoi je l’ai fait comparaître devant vous, devant toi surtout, roi Agrippa, afin qu’après cet interrogatoire, j’aie quelque chose à écrire.
27 Il me paraît absurde, en effet, d’envoyer un prisonnier sans indiquer en même temps les charges qui pèsent sur lui.”

26  1 Agrippa dit à Paul: “Tu es autorisé à plaider ta cause.” Alors, étendant la main, Paul présenta sa défense: 2 “De tout ce dont me chargent les Juifs, je m’estime heureux, roi Agrippa, d’avoir aujourd’hui à me disculper devant toi, 3 d’autant plus que tu es au courant de toutes les coutumes et controverses des Juifs. Aussi, je te prie de m’écouter avec patience. 4 “Ce qu’a été ma vie depuis ma jeunesse, comment depuis le début j’ai vécu au sein de ma nation, à Jérusalem même, tous les Juifs le savent. 5 Ils me connaissent de longue date et peuvent, s’ils le veulent, témoigner que j’ai vécu suivant le parti le plus strict de notre religion, en Pharisien. 6 Maintenant encore, si je suis mis en jugement, c’est à cause de mon espérance en la promesse faite par Dieu à nos pères 7 et dont nos douze tribus, dans le culte qu’elles rendent à Dieu avec persévérance, nuit et jour, espèrent atteindre l’accomplissement. C’est pour cette espérance, ô roi, que je suis mis en accusation par les Juifs. 8 Pourquoi juge-t-on incroyable parmi vous que Dieu ressuscite les morts? 9 “Pour moi donc, j’avais estimé devoir employer tous les moyens pour combattre le nom de Jésus le Nazôréen. 10 Et c’est ce que j’ai fait à Jérusalem; j’ai moi-même jeté en prison un grand nombre de saints, ayant reçu ce pouvoir des grands prêtres, et quand on les mettait à mort, j’apportais mon suffrage. 11 Souvent aussi, parcourant toutes les synagogues, je voulais, par mes sévices, les forcer à blasphémer et, dans l’excès de ma fureur contre eux, je les poursuivais jusque dans les villes étrangères. 12 “C’est ainsi que je me rendis à Damas avec pleins pouvoirs et mission des grands prêtres. 13 En chemin, vers midi, je vis, ô roi, venant du ciel et plus éclatante que le soleil, une lumière qui resplendit autour de moi et de ceux qui m’accompagnaient. 14 Tous nous tombâmes à terre, et j’entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu? Il est dur pour toi de regimber contre l’aiguillon. 15 Je répondis: Qui es-tu, Seigneur? Le Seigneur dit: Je suis Jésus, que tu persécutes. 16 Mais relève-toi et tiens-toi debout. Car voici pourquoi je te suis apparu: pour t’établir serviteur et témoin de la vision dans laquelle tu viens de me voir et de celles où je me montrerai encore à toi. 17 C’est pour cela que je te délivrerai du peuple et des nations païennes, vers lesquelles je t’envoie, moi, 18 pour leur ouvrir les yeux, afin qu’elles reviennent des ténèbres à la lumière et de l’empire de Satan à Dieu, et qu’elles obtiennent, par la foi en moi, la rémission de leurs péchés et une part d’héritage avec les sanctifiés. 19 “Dès lors, roi Agrippa, je n’ai pas été rebelle à la vision céleste. 20 Bien au contraire, aux habitants de Damas d’abord, à Jérusalem et dans tout le pays de Judée, puis aux païens, j’ai prêché qu’il fallait se repentir et revenir à Dieu en faisant des oeuvres qui conviennent au repentir. 21 Voilà pourquoi les Juifs, s’étant saisis de moi dans le Temple, essayaient de me tuer. 22 Soutenu par la protection de Dieu, j’ai continué jusqu’à ce jour à rendre mon témoignage devant petits et grands, sans jamais rien dire en dehors de ce que les Prophètes et Moïse avaient déclaré devoir arriver: 23 que le Christ souffrirait et que, ressuscité le premier d’entre les morts, il annoncerait la lumière au peuple et aux nations païennes.” 24 Il en était là de sa défense, quand Festus dit à haute voix: “Tu es fou, Paul; ton grand savoir te fait perdre la tête.” 25 Sur quoi Paul de dire: “Je ne suis pas fou, très excellent Festus, mais je parle un langage de vérité et de bon sens. 26 Car il est instruit de ces choses, le roi, auquel je m’adresse en toute assurance, persuadé que rien ne lui en est étranger. Car ce n’est pas dans un coin que cela s’est passé! 27 Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa? Je sais que tu y crois.” 28 Et le roi Agrippa de répondre à Paul: “Encore un peu et, par tes raisons, tu vas faire de moi un chrétien!” 29 Et Paul: “Qu’il s’en faille de peu ou de beaucoup, puisse Dieu faire que non seulement toi, mais tous ceux qui m’écoutent aujourd’hui, vous deveniez tels que je suis moi-même, à l’exception des chaînes que voici.”

Impression favorable produite par Paul

30 Là-dessus le roi se leva, ainsi que le gouverneur, Bérénice et ceux qui étaient assis avec eux. 31 En se retirant, ils parlaient entre eux: “Cet homme, disaient-ils, n’a rien fait qui mérite la mort ni les chaînes.” 32 Agrippa, lui, dit à Festus: “On aurait pu relâcher cet homme s’il n’en avait appelé à César.”

Voyage de Césarée à Rome

Césarée – Bons-Ports

27  1 Quand notre embarquement pour l’Italie eut été décidé, on remit Paul et quelques autres prisonniers à un centurion de la cohorte Augusta, nommé Julius. 2 Nous montâmes à bord d’un vaisseau d’Adramyttium qui allait partir pour les côtes d’Asie, et nous prîmes la mer. Il y avait avec nous Aristarque, un Macédonien de Thessalonique. 3 Le lendemain, nous touchâmes à Sidon. Julius fit preuve d’humanité à l’égard de Paul en lui permettant d’aller trouver ses amis et de recevoir leurs bons offices. 4 Partis de là, nous longeâmes la côte de Chypre, parce que les vents étaient contraires. 5 Traversant ensuite les mers de Cilicie et de Pamphylie, nous arrivâmes au bout de quinze jours à Myre en Lycie. 6 Là, le centurion trouva un navire alexandrin en partance pour l’Italie et nous fit monter à bord. 7 Pendant plusieurs jours la navigation fut lente, et nous arrivâmes à grand-peine à la hauteur de Cnide. Le vent ne nous permit pas d’aborder, nous longeâmes alors la Crète vers le cap Salmoné, 8 et après l’avoir côtoyée péniblement, nous arrivâmes à un endroit appelé Bons-Ports, près duquel se trouve la ville de Lasaïa.

La tempête

9 Il s’était écoulé pas mal de temps, et la navigation était désormais périlleuse, car même le Jeûne était déjà passé. Paul les en avertissait: 10 “Mes amis, leur disait-il, je vois que la navigation n’ira pas sans péril et sans grave dommage non seulement pour la cargaison et le navire, mais même pour nos personnes.” 11 Le centurion se fiait au capitaine et à l’armateur plutôt qu’aux dires de Paul; 12 le port se prêtait d’ailleurs mal à l’hivernage. La plupart furent donc d’avis de partir et de gagner, si possible, pour y passer l’hiver, Phénix, un port de Crète tourné vers le sud-ouest et le nord-ouest. 13 Un léger vent du sud s’étant levé, ils se crurent en mesure d’exécuter leur projet. Ils levèrent l’ancre et se mirent à côtoyer de près la Crète. 14 Mais bientôt, venant de l’île, se déchaîna un vent d’ouragan nommé Euraquilon. 15 Le navire fut entraîné et ne put tenir tête au vent; nous nous abandonnâmes donc à la dérive. 16 Filant sous une petite île appelée Cauda, nous réussîmes à grand-peine à nous rendre maîtres de la chaloupe. 17 Après l’avoir hissée, on fit usage des engins de secours: on ceintura le navire; puis, par crainte d’aller échouer sur la Syrte, on laissa glisser l’ancre flottante. On allait ainsi à la dérive. 18 Le lendemain, comme nous étions furieusement battus de la tempête, on se mit à délester le navire 19 et, le troisième jour, de leurs propres mains, les matelots jetèrent les agrès à la mer. 20 Ni soleil ni étoiles n’avaient brillé depuis plusieurs jours, et la tempête gardait toujours la même violence; aussi tout espoir de salut était-il désormais perdu pour nous. 21 Il y avait longtemps qu’on n’avait plus mangé: alors Paul, debout au milieu des autres, leur dit: “Il fallait m’écouter, mes amis, et ne pas quitter la Crète; on se serait épargné ce péril et ce dommage. 22 Quoi qu’il en soit, je vous invite à avoir bon courage, car aucun de vous n’y laissera la vie, le navire seul sera perdu. 23 Cette nuit en effet m’est apparu un ange du Dieu auquel j’appartiens et que je sers, 24 et il m’a dit: Sois sans crainte, Paul. Il faut que tu comparaisses devant César, et voici que Dieu t’accorde la vie de tous ceux qui naviguent avec toi. 25 Courage donc, mes amis! Je me fie à Dieu de ce qu’il en sera comme il m’a été dit. 26 Mais nous devons échouer sur une île.” 27 C’était la quatorzième nuit et nous étions ballottés sur l’Adriatique, quand, vers minuit, les matelots pressentirent l’approche d’une terre. 28 Ils lancèrent la sonde et trouvèrent vingt brasses; un peu plus loin, ils la lancèrent encore et trouvèrent quinze brasses. 29 Craignant donc que nous n’allions échouer quelque part sur des écueils, ils jetèrent quatre ancres à la poupe; et ils appelaient de leurs voeux la venue du jour. 30 Mais les matelots cherchaient à s’enfuir du navire. Ils mirent la chaloupe à la mer, sous prétexte d’aller élonger les ancres de la proue. 31 Paul dit alors au centurion et aux soldats: “Si ces gens-là ne restent pas sur le navire, vous ne pouvez être sauvés.” 32 Sur ce les soldats coupèrent les cordes de la chaloupe et la laissèrent tomber. 33 En attendant que parût le jour, Paul engageait tout le monde à prendre de la nourriture. “Voici aujourd’hui quatorze jours, disait-il, que, dans l’attente, vous restez à jeun, sans rien prendre. 34 Je vous engage donc à prendre de la nourriture, car c’est votre propre salut qui est ici en jeu. Nul d’entre vous ne perdra un cheveu de sa tête.” 35 Cela dit, il prit du pain, rendit grâces à Dieu devant tous, le rompit et se mit à manger. 36 Alors, retrouvant leur courage, eux aussi prirent tous de la nourriture. 37 Nous étions en tout sur le navire 276 personnes. 38 Une fois rassasiés, on se mit à alléger le navire en jetant le blé à la mer. 39 Quand le jour parut, les marins ne reconnurent pas la terre; ils distinguaient seulement une baie avec une plage, et ils se proposaient, si possible, d’y pousser le navire. 40 Ils détachèrent les ancres, qu’ils abandonnèrent à la mer; ils relâchèrent en même temps les amarres des gouvernails. Puis, hissant au vent la voile d’artimon, ils se laissèrent porter vers la plage. 41 Mais ayant touché un haut-fond entre deux courants, ils y firent échouer le navire. La proue, fortement engagée, restait immobile, tandis que la poupe, violemment secouée, se disloquait. 42 Les soldats résolurent alors de tuer les prisonniers, de peur qu’il ne s’en échappât quelqu’un à la nage. 43 Mais le centurion, qui voulait sauver Paul, s’opposa à leur dessein. Il donna l’ordre à ceux qui savaient nager de se jeter à l’eau les premiers et de gagner la terre; 44 quant aux autres, ils la gagneraient, qui sur des planches, qui sur les épaves du navire. Et c’est ainsi que tous parvinrent sains et saufs à terre.

Séjour à Malte

28  1 Une fois sauvés, nous apprîmes que l’île s’appelait Malte. 2 Les indigènes nous traitèrent avec une humanité peu banale. Ils nous accueillirent tous auprès d’un grand feu qu’ils avaient allumé à cause de la pluie qui était survenue et du froid. 3 Comme Paul ramassait une brassée de bois sec et la jetait dans le feu, une vipère, que la chaleur en fit sortir, s’accrocha à sa main. 4 Quand les indigènes virent la bête suspendue à sa main, ils se dirent entre eux: “Pour sûr, c’est un assassin que cet homme: il vient d’échapper à la mer, et la vengeance divine ne lui permet pas de vivre.” 5 Mais lui secoua la bête dans le feu et n’en ressentit aucun mal. 6 Ils s’attendaient à le voir enfler ou tomber raide mort. Après avoir attendu longtemps, voyant qu’il ne lui arrivait rien d’anormal, ils changèrent d’avis et se mirent à dire que c’était un dieu. 7 Il y avait à proximité de cet endroit un domaine appartenant au Premier de l’île, nommé Publius. Celui-ci nous reçut et nous hébergea complaisamment pendant trois jours. 8 Justement le père de Publius, en proie aux fièvres et à la dysenterie, était alité. Paul alla le voir, pria, lui imposa les mains et le guérit. 9 Sur quoi, les autres malades de l’île vinrent aussi le trouver et furent guéris. 10 Aussi nous comblèrent-ils de toutes sortes de prévenances et, à notre départ, nous pourvurent-ils du nécessaire.

De Malte à Rome

11 Au bout de trois mois, nous prîmes la mer sur un navire qui avait hiverné dans l’île; c’était un bateau alexandrin, à l’enseigne des Dioscures. 12 Nous abordâmes à Syracuse et y demeurâmes trois jours. 13 De là, en longeant la côte, nous allâmes à Rhegium. Le jour suivant, le vent du Sud se leva, et nous parvenions le surlendemain à Puteoli. 14 Y trouvant des frères, nous eûmes la consolation de rester sept jours avec eux. Et c’est ainsi que nous arrivâmes à Rome. 15 Les frères de cette ville, informés de notre arrivée, vinrent à notre rencontre jusqu’au Forum d’Appius et aux Trois-Tavernes. En les voyant, Paul rendit grâces à Dieu et reprit courage.

Paul à Rome

16 Quand nous fûmes entrés dans Rome, on permit à Paul de loger en son particulier avec le soldat qui le gardait. 17 Trois jours après, il convoqua les notables juifs. Lorsqu’ils furent réunis, il leur dit: “Frères, alors que je n’avais rien fait contre notre peuple ni contre les coutumes des pères, j’ai été arrêté à Jérusalem et livré aux mains des Romains. 18 Enquête faite, ceux-ci voulaient me relâcher, parce qu’il n’y avait rien en moi qui méritât la mort. 19 Mais comme les Juifs s’y opposaient, j’ai été contraint d’en appeler à César, sans pourtant vouloir accuser en rien ma nation. 20 Voilà pourquoi j’ai demandé à vous voir et à vous parler; car c’est à cause de l’espérance d’Israël que je porte les chaînes que voici.” 21 Ils lui répondirent: “Pour notre compte, nous n’avons reçu à ton sujet aucune lettre de Judée, et aucun des frères arrivés ici ne nous a rien communiqué ni appris de fâcheux sur ton compte. 22 Mais nous voudrions entendre de ta bouche ce que tu penses; car pour ce qui est de ce parti-là, nous savons qu’il rencontre partout la contradiction.” 23 Ils prirent donc jour avec lui et vinrent en plus grand nombre le trouver en son logis. Dans l’exposé qu’il leur fit, il rendait témoignage du Royaume de Dieu et cherchait à les persuader au sujet de Jésus, en partant de la Loi de Moïse et des Prophètes. Cela dura depuis le matin jusqu’au soir. 24 Les uns se laissaient persuader par ses paroles, les autres restaient incrédules. 25 Ils se séparaient sans être d’accord entre eux, quand Paul dit ce simple mot: “Elles sont bien vraies les paroles que l’Esprit Saint a dites à vos pères par la bouche du prophète Isaïe: 26 Va trouver ce peuple et dis-lui:
vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas;
vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas. 27 C’est que l’esprit de ce peuple s’est épaissi:
ils se sont bouché les oreilles, ils ont fermé les
yeux,
de peur que leurs yeux ne voient,
que leurs oreilles n’entendent,
que leur esprit ne comprenne,
qu’ils ne se convertissent.
Et je les aurais guéris! 28 “Sachez-le donc: c’est aux païens qu’a été envoyé ce salut de Dieu. Eux du moins, ils écouteront.” 29 Paul demeura deux années entières dans le logis qu’il avait loué. Il recevait tous ceux qui venaient le trouver, 30 proclamant le Royaume de Dieu et enseignant ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ avec pleine assurance et sans obstacle.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: